Flash info :

# Dossier

L’épilepsie: Comment reconnaître les signes ?

 L’épilepsie est une affection neurologique chronique. Elle se caractérise par un fonctionnement anormal de l'activité du cerveau. Elle se traduit par la répétition de crises imprévisibles et souvent très brèves. Comment reconnaître les signes d’une crise d’épilepsie notamment, chez l’enfant ? 

(Eléonore Djegui avec e-santé) 

Il n’existe pas une épilepsie standard, mais des épilepsies parfois très différentes les unes des autres. Les signes des crises d’épilepsies qui ne sont pas très bien connus du public peuvent prendre différentes formes et varier en intensité. On retrouve ainsi deux catégories de crises d’épilepsie à savoir les crises d’épilepsies généralisées et les crises d’épilepsies partielles ou focales. La première catégorie se reconnait par une perte de connaissance avec chute, des mouvements convulsifs, parfois morsure de la langue. Egalement, par une fixité du regard, des battements de paupières, parfois des mâchonnements. De même, par des secousses musculaires massives et brèves. Ces signes sont en général bien connus du public. Par contre, les crises de la deuxième catégorie n'affectent que certaines fonctions cérébrales. Elles peuvent se traduire par des troubles moteurs, sensoriels (hallucinations, illusions) et sensitifs, des troubles de la mémoire ou de la conscience.

Les crises d'épilepsie résultent d'une activité excessive d'un groupe plus ou moins important de cellules nerveuses cérébrales, provoquant l'équivalent d'un court-circuit entre les neurones.

Dans le cas de l’enfant, il existe différentes formes d'épilepsie en fonction de l’âge de ce dernier. En effet, ces maladies ne présentent pas les mêmes symptômes, ne produisent pas les mêmes effets et aussi ne seront vécue différemment d’une personne à l’autre.

Cas de l’enfant                                   

Chez l’enfant, les crises d’épilepsies se manifestent entre autres, par la secousse d’un bras ou d’une jambe, des douleurs abdominales, des vomissements. Ces manifestations fréquentes témoignent de l’atteinte d’une unique et petite région du cerveau. Egalement, des manifestations répétées et brèves, des conduites bizarres, très variées, qui peuvent paraître banales mais qui reviennent à intervalle régulier parfois plusieurs fois par jours et toujours identiques. Ce peut être l’arrêt brutal de l’activité en cours, avec des petits mâchonnements et des discrets automatismes (frottement des mains). Cela dure 30 secondes, parfois jusqu’à 20 fois par jour puis tout rentre dans l’ordre.

Ce peut être des sursauts le matin. Il aura tendance à lâcher ce qu’il tient dans les mains, surtout chez le grand enfant. Puis des spasmes sous la forme de contractions de l’axe du corps, brèves, de l'ordre d’une seconde qui se répètent en salves de 5-10 minutes, le plus souvent après une phase de sommeil. Cette forme d’épilepsie peut s’avérer grave. Ces crises d’épilepsie sont à repérer tôt pour ne pas compromettre le développement intellectuel. Enfin, des problèmes scolaires soudains. Une cassure ou une régression du développement intellectuel ou psychomoteur de l’enfant surtout associé à une modification du comportement. Avant l’âge de deux ans, ce sera plutôt un retard dans le développement psychomoteur : le bébé est mou, tarde à tenir des objets, interagit peu avec son environnement, utilise peu l’un de ses membres.

 

Dossier

Cours de vacances : Quelle pertinence et quelles réformes ?

  Apres neuf mois de travail, les enseignants et le corps administratif  organisent des cours pendant le mois d’Août lorsque les apprenants sont en vacances. Ils sont dispensés dans les écoles...

LIRE LA SUITE

Investigation sur des sujets de santé dans le Septentrion : deux journalistes exposent leurs résultats

Le secteur de la santé est l’un des secteurs qui regorgent assez de problèmes. Ce constat a conduit deux journalistes de la presse écrite, en la personne de Vadim Quirin du journal « La Nouvell...

LIRE LA SUITE

Epidémie de grippe et de gastro : se laver les mains, un geste efficace sous

Pour éviter le risque de transmission des virus hivernaux, est-ce vraiment efficace de se laver les mains ? L'organisation mondiale de la santé le recommande, ainsi que les autorités sanitaires. Ma...

LIRE LA SUITE

Fin de la campagne Know it, Own it du Mouvement d’Action des Jeunes (MAJ) : les membres présentent leur bilan d’activité

Dans le souci de permettre aux jeunes l’accès à une éducation sexuelle intégrée de bonne qualité appuyé par des informations nécessaires à leur orientation vers des sources appropriées et ...

LIRE LA SUITE

Entretien avec Dr Akuavi KIKI AHOUANDJINOU sur le vieillissement actif et le vieillissement en bonne santé.

  « L’association des médecins retraités du Bénin vise à promouvoir le vieillissement actif et le vieillissement en bonne santé. »   La retraite est une étape de la vie active que bon...

LIRE LA SUITE

logo

Espace privé

Déjà abonné?



Abonnez-vous! Besoin d'aide?

Les plus lus

La dépigmentation : comment endiguer ce problème sociétal ?

La dépigmentation artificielle ou volontaire est un problè...

Lu 5591 fois, Ouvrir l'article

Libre circulation des biens et personnes dans l’espace Uemoa-Cedeao : un atout pour le développement socio-économique des Etats membres

Avec une population de plus 300 millions d’habitants, les ...

Lu 4334 fois, Ouvrir l'article

Distribution des produits de la Sobebra et du GAZ : le groupe Alechou se dote de 120 nouvelles camionnettes

Le groupe Aléchou renforce ses activités au bénin. Il vie...

Lu 4120 fois, Ouvrir l'article

Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication : Mme Rafiatou Monrou prend les rênes et annonce ses priorités

 Mme Rafiatou Monrou, fraichement nommée à la tête du Mi...

Lu 3913 fois, Ouvrir l'article

Développement des chaines de valeur soja au Bénin : le projet ¨ProSeSS¨ officiellement lancé

La filière production et commercialisation du Soja connaît...

Lu 3821 fois, Ouvrir l'article

Pub 3

Compteur de visites

1871605

Visites sur le site

ligue1
Espace pub