Flash info :

# Invité

Le recentrage : Ni thème de campagne ni projet de société. Une méthode de gestion des affaires d’Etat au long cours.

L’Ambassadeur Candide Ahouansou lève l’équivoque

De grâce, ne confondons plus ce que se propose Koupaki d’aller faire au Palais de la Marina et la manière dont il compte le faire ; la manière dont il compte gérer ses engagements vis-à-vis du peuple souverain.

La manière et la trame de ses actions seront fondées sur les principes de Nouvelle Conscience certes, mais la manière et la trame ne sont pas ce qu’il propose aux électeurs comme objectif ; ce dernier étant l’amélioration du bien-être de tous selon une approche centrée sur le développement du territoire. Nouvelle Conscience n’est définitivement pas le projet de société de Koupaki, dont la teneur sera dévoilée une fois qu’il aura déposé son dossier de candidature à la Cour Constitutionnelle, mais l’idéologie qui le porte et qui n’est rien d’autre qu’un appel à la pensée positive pour orienter les choix, canaliser et concrétiser les décisions dans l’intérêt supérieur de la Nation.

L’attelage Koupaki-Nouvelle Conscience est légitime puisque Koupaki est le promoteur de Nouvelle Conscience. Mais cela n’est pas  dire qu’il doive être jugé, en termes de choix de vote, sur la base des effets et des résultats auxquels l’on pourrait, à mauvais escient, s’attendre, à brève échéance, de l’idéologie qu’il prône pour la progression du bien-être de tous. Œuvre de longue haleine, Nouvelle Conscience sera mise en branle dès l’avènement de son promoteur au pouvoir d’Etat et elle se perpétuera dans le temps, en mettant la pression sur les comportements du citoyen face à  la chose publique. Lorsque l’on plante un arbre, l’on ne peut s’attendre à en cueillir les fruits  immédiatement. L’essentiel, c’est  de semer la bonne graine ;  puis l’entretenir pendant sa germination, et enfin la laisser croître selon son cycle végétatif.

Entre temps, l’on conçoit aisément que Koupaki fasse avec l’existant. Mais gageons qu’une fois au pouvoir, ainsi qu’il nous le dit avec grande conviction, le premier acte qu’il s’imposera dans le cadre de l’implantation des idéaux de Nouvelle Conscience, sera l’exemple, l’irréprochable exemple qu’il donnera lui-même en tant que leader national et qui devrait faire tache  d’huile en tous domaines des affaires publiques. Donner l’exemple, tel le jardinier qui entretient scrupuleusement la croissance de son arbuste. L’exemple, aussi, de son entourage immédiat qui se devra, irrémédiablement, de lui emboîter le pas.

Alors de grâce, levons l’équivoque. Ne disons plus : «  Koupaki, c’est bien, mais sa Nouvelle Conscience ne peut être pour demain  alors que nous avons besoin d’autres choses maintenant ».  Nouvelle Conscience ne peut effectivement pas être pour demain dans les cœurs ; nous en convenons, mais elle sera pour maintenant dans le projet de société de Koupaki, comprenant toute chose réalisable maintenant à marche forcée, en fonction des paramètres et des valeurs de Nouvelle Conscience tandis que cette dernière s’installera à pas comptés, mais sûrement dans les cœurs et deviendra routine au fil du temps, amarrée qu’elle sera à l’exemple au sommet de l’Etat et à une formation civique d’un type nouveau. A ceux qui,  bien ou mal pensants, estiment que Nouvelle Conscience ne saurait impacter l’électorat de l’imminente élection présidentielle, nous leur disons, alors, en toute assurance, sans préjudice de leur libre arbitre toutefois, qu’ils sont à côté de la plaque. 

Nouvelle conscience : œuvre citoyenne  au long cours ! Elle n’est donc pas un projet de mandature, mais un combat de générations pour asseoir les bases du développement sur des valeurs sûres et stables aux fins de sortir notre pays du cercle des pays sous-développés et mal gouvernés. Œuvrer désormais, de régime en régime, pour la réalisation de ce défi de bonne gouvernance et d’épanouissement du peuple béninois, c’est le chemin de la Nouvelle Conscience.

 Ni thème de campagne ni projet de société. Une idéologie réformiste en mouvement; une méthode de travail et non pas l’objectif  visé.

Nous remercions les lecteurs d’avoir convenu avec nous de la différenciation entre les deux notions et  leur serons redevables de ne pas laisser dans la confusion ceux qui ne l’auraient pas suffisamment appréhendée, jusqu’alors. Nous souhaitons une bonne et paisible période électorale à toutes les personnalités qui auront maintenu leurs intentions et dont les candidatures seront retenues par l’instance compétente ; et saurons  gré aux autres de la contribution qu’ils auront apportée à l’histoire politique de notre pays.

 

Ambassadeur Candide Ahouansou

Invité

70 ans de votre Hebdomadaire catholique « La Croix du BEnin » : le Directeur de publication Crépin Magloire Acapovi en parle

Dans cette interview exclusive sur les 70 ans du Journal « La Croix du Bénin » le Directeur de publication, le Père Crépin Magloire Acapovi, tout en exhortant les lecteurs et lectrices de même q...

LIRE LA SUITE

Etat des lieux du secteur minier au Bénin : rendre notre code minier national plus attractif pour les investisseurs

Du 19 au 20 janvier 2017, s’est tenu au Centre de Formation Professionnelle et de Perfectionnement de la Communauté Electrique du Bénin à Abomey-Calavi, un atelier sur la révision du code minier...

LIRE LA SUITE

Entretien exclusif avec Moise Katumbi

« J’ai un rêve : rendre au Congo son honneur perdu » La République démocratique du Congo n’est-il pas menacée de chaos enfermé dans un vaste territoire riche, mais pauvre et d’une ins...

LIRE LA SUITE

Lionel Zinsou a cœur ouvert sur RFI : « … A l’appel, je ne déroberai pas… »

L'INTERVIEW RFI EN INTÉGRALITÉ Il ne s'est pas beaucoup exprimé depuis sa défaite à la présidentielle du Bénin, en mars dernier, face à Patrice Talon. Aujourd'hui, Lionel Zinsou revient à so...

LIRE LA SUITE

Carte blanche à …. Emile Derlin Zinsou

 « A l’époque, un Français qui travaillait en Afrique –même s’il est le dernier des imbéciles - gagnait plus que le plus brillant des Africains de son service. C’est inacceptable ! »...

LIRE LA SUITE

logo

Espace privé

Déjà abonné?



Abonnez-vous! Besoin d'aide?

Les plus lus

La dépigmentation : comment endiguer ce problème sociétal ?

La dépigmentation artificielle ou volontaire est un problè...

Lu 5074 fois, Ouvrir l'article

Distribution des produits de la Sobebra et du GAZ : le groupe Alechou se dote de 120 nouvelles camionnettes

Le groupe Aléchou renforce ses activités au bénin. Il vie...

Lu 3889 fois, Ouvrir l'article

Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication : Mme Rafiatou Monrou prend les rênes et annonce ses priorités

 Mme Rafiatou Monrou, fraichement nommée à la tête du Mi...

Lu 3700 fois, Ouvrir l'article

Libre circulation des biens et personnes dans l’espace Uemoa-Cedeao : un atout pour le développement socio-économique des Etats membres

Avec une population de plus 300 millions d’habitants, les ...

Lu 3542 fois, Ouvrir l'article

Ouverture des dépôts de dossiers à la Dbsu: les responsables étudiants s’opposent aux autorités

Les étudiants du campus d’Abomey Calavi ont été renvoy...

Lu 3519 fois, Ouvrir l'article

Pub 3

Compteur de visites

1719808

Visites sur le site

ligue1
Espace pub