Flash info :

# Invité

Triste Noël à Sèmè-Gare

JACQUELINE, LE DEUIL DE TROP

Le ralentissement s’impose pour les usagers,  sur certaines distances de l’autoroute Cotonou-Porto- Novo. Aussi, va-t-on se décider à faire enfin des chicanes ou dos-d’âne  sur l’autoroute, tronçon Pk18-carrefour Sèmè,  à hauteur des passages à piétons, et précisément du passage qui fait face à l’Ecole Primaire Publique  d’Agongo ? La question est sur toutes les lèvres,  après l’accident tragique qui a coûté la vie, mardi 22 décembre dernier, à  Jacqueline Zongbossi, épouse Loko, 28 ans, en état de grossesse.

  Revenue du marché Dantokpa, où elle venait de faire ses emplettes de fête pour sa famille, ses enfants et son salon de coiffure, Jacqueline, maîtresse coiffeuse, installée à Agongo a été fauchée par un véhicule,  au moment de traverser l’autoroute pour regagner sa maison à quelques 300 m de la route. Evacuée d’urgence au CHDO de Porto- Novo, elle y a rendu l’âme, aussitôt cette après-midi du 22 décembre, dans la consternation générale.

C’est un deuil subit qui a gagné tous les esprits à Agongo, à la mesure de la forte personnalité de la défunte connue de tout le monde. En effet, Jacqueline joue plusieurs rôles sur la paroisse Notre Dame de la Route de Sèmè-Gare. Choriste-soliste dans la chorale Adjogan, elle est membre actif du bureau de l’Acf (Action Catholique des Familles) et aussi marraine de Madeb (Mouvement d’Apostolat des Enfants du Bénin) section Sèmè-gare. L’enterrement a eu lieu, dans la matinée du mercredi 23 décembre 2015, au cimetière d’Agongo,  après une messe corps- présent,  en la paroisse Notre Dame de la Route de Sèmè-Gare. La communauté, sous le choc, n’a cessé de s’interroger. Pourquoi Jacqueline ?

Quelle mort cruelle pour la patronne de ce salon de coiffure très fréquenté ? Quelle fin tragique,  au moment où elle venait de célébrer l’an un de son mariage religieux? Des questions que le père Apollinaire Dah Hlohounon, curé de la paroisse a repris,  à son compte, au cours de la messe d’enterrement. Pour le célébrant, aucune bonne réponse n’interviendra parce que simplement la mort de Jacqueline est un mystère de Dieu. Et l’homme ne comprendra jamais ce qui s’est réellement passé. Alors,  avertit le prêtre en déclarant qu’il n’est pas bon d’en rajouter à la tristesse de l’époux, des parents et proches de Jacqueline par des gestes, faits et propos,  aux antipodes d’un environnement de recueillement et de prières recommandé pour des affligés. Et  le père de conclure : la seule consolation, c’est Dieu, c’est Jésus qui a donné et repris, c’est aussi l’âme de Jacqueline qui intercède pour tous ceux qui la pleurent.

Voilà de quoi calmer les cœurs meurtris. Et pourtant,  c’est une bien triste fête de Noël 2015  qu’a passée la population d’Agongo dans l’arrondissement de la commune de Sème-Podji. Au-delà de l’émotion, le décès de Jacqueline, éveille la conscience des habitants d’Agongo sur la réalité et la fatalité des risques permanents que courent les riverains, piétons et motocyclistes, appelés quotidiennement à franchir la chaussée à ce passage piétons  face à l’EPP Agongo. Car, avouons qu’ici, les accidents sont nombreux, très nombreux et meurtriers. Les cris de détresse des riverains parviendront-ils aux bonnes oreilles, pour que des décideurs prennent des initiatives nécessaires pour leur sécurité ; à l’image de ce qui s’est fait, il y a quelques années,  à l’entrée et à la sortie de Djèrègbé? Rappelons que les riverains de  Djèrègbé ont eu gain de cause, dans la douleur et la violence, au terme d’une rébellion de sa population et à la suite de plusieurs deuils. Agongo doit-il prendre le même exemple, le même chemin  ou aura-t-il la chance d’être écouté maintenant ?

 

                                                                                                                                          François DEGILA

Invité

70 ans de votre Hebdomadaire catholique « La Croix du BEnin » : le Directeur de publication Crépin Magloire Acapovi en parle

Dans cette interview exclusive sur les 70 ans du Journal « La Croix du Bénin » le Directeur de publication, le Père Crépin Magloire Acapovi, tout en exhortant les lecteurs et lectrices de même q...

LIRE LA SUITE

Etat des lieux du secteur minier au Bénin : rendre notre code minier national plus attractif pour les investisseurs

Du 19 au 20 janvier 2017, s’est tenu au Centre de Formation Professionnelle et de Perfectionnement de la Communauté Electrique du Bénin à Abomey-Calavi, un atelier sur la révision du code minier...

LIRE LA SUITE

Entretien exclusif avec Moise Katumbi

« J’ai un rêve : rendre au Congo son honneur perdu » La République démocratique du Congo n’est-il pas menacée de chaos enfermé dans un vaste territoire riche, mais pauvre et d’une ins...

LIRE LA SUITE

Lionel Zinsou a cœur ouvert sur RFI : « … A l’appel, je ne déroberai pas… »

L'INTERVIEW RFI EN INTÉGRALITÉ Il ne s'est pas beaucoup exprimé depuis sa défaite à la présidentielle du Bénin, en mars dernier, face à Patrice Talon. Aujourd'hui, Lionel Zinsou revient à so...

LIRE LA SUITE

Carte blanche à …. Emile Derlin Zinsou

 « A l’époque, un Français qui travaillait en Afrique –même s’il est le dernier des imbéciles - gagnait plus que le plus brillant des Africains de son service. C’est inacceptable ! »...

LIRE LA SUITE

logo

Espace privé

Déjà abonné?



Abonnez-vous! Besoin d'aide?

Les plus lus

Distribution des produits de la Sobebra et du GAZ : le groupe Alechou se dote de 120 nouvelles camionnettes

Le groupe Aléchou renforce ses activités au bénin. Il vie...

Lu 3515 fois, Ouvrir l'article

La dépigmentation : comment endiguer ce problème sociétal ?

La dépigmentation artificielle ou volontaire est un problè...

Lu 3474 fois, Ouvrir l'article

Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication : Mme Rafiatou Monrou prend les rênes et annonce ses priorités

 Mme Rafiatou Monrou, fraichement nommée à la tête du Mi...

Lu 3288 fois, Ouvrir l'article

Ouverture des dépôts de dossiers à la Dbsu: les responsables étudiants s’opposent aux autorités

Les étudiants du campus d’Abomey Calavi ont été renvoy...

Lu 3209 fois, Ouvrir l'article

«Le Parlement du Rire» à l’écran demain : CANAL+ vous fera rire avec les meilleurs humoristiques africains

Le groupe Canal + lance en exclusivité ce 30 Janvier 2016, ...

Lu 2996 fois, Ouvrir l'article

Pub 3

Compteur de visites

1460783

Visites sur le site

ligue1
Espace pub