Flash info :

# Dossier

Commercialisation d’épis de maïs frais à Abomey-Calavi: le changement climatique impacte l’activité

Commercialisation d’épis de maïs frais à Abomey-Calavi: le changement climatique impacte l’activité

Le maïs est l’une des céréales les plus consommées au Bénin. Il se commercialise sous des formes diverses : fraiche, séchée, grillée, bouillie. Aujourd’hui, le marché béninois arrive difficilement à satisfaire la demande en raison des changements climatiques. Constat à Godomey Togoudo dans la commune d’Abomey-Calavi.

 

Eléonore Djegui

 

Il est 8h 00 à Godomey Togoudou. Comme à l’accoutumée les policiers règlent la circulation au niveau du carrefour. Les usagers d’engins à deux roues, dans leur empressement, se discutent la voie. Dans cette grouille matinale les clientes de Chimène dit « nadonon », revendeuse d’épis de maïs frais en sac depuis neuf ans sont au rendez-vous au marché de maïs frais créé situé en face du bar restaurant Assiatin non loin de la banque panafricaine Ecobank. A même le sol quelques sacs d’épis de maïs servent de siège à des clientes visiblement fatiguées de rester longtemps debout. Pendant ce temps, une dizaine de femmes, le visage blanchi sous l’effet de l’harmattan, attendent patiemment l’arrivée des véhicules convoyeurs de la marchandise. 

« Si les véhicules convoyeurs du maïs pouvaient vite arriver cela m’arrangerait… » se lamente une cliente présente sur les lieux depuis 7h. Et comme par hasard, une 505 familiale chargée de sacs de maïs frais fait son apparition. Les visages se décrispent. « Cédez le passage… » s’écrie un conducteur de taxi moto, sollicité par une cliente pour le transport de sa marchandise. Immédiatement, la foule s’exécute. L’instant d’après le véhicule s’immobilise dans la von du bar restaurant. A bord, se trouve le conducteur Armand et la propriétaire de la marchandise, Sranon Anagonou de Zè Awali. 

Le changement climatique en question

Aussitôt  stationné, une bousculade s’est faite observée autour du véhicule. Chacune des femmes veut obtenir sa part de marchandise. Armand le chauffeur descend du véhicule, ouvre la malle arrière et l’une des portières pour permettre aux femmes de faire leur choix après avoir discuté du prix avec nadonon. Instinctivement, quelque unes s’approchent du véhicule, soutirent un épi du sac, apprécient sa maturité et le remettent céréale à sa place.

« Le maïs est immature. Les graines ne sont pas suffisamment mûres » laisse entendre une cliente presque découragée. « Quand c’est comme cela c’est une perte pour nous détaillants. On n’y gagne pas grand-chose » rétorque une autre qui l’observait attentivement. D’un ton calme et apaisant, Nadonon essaie d’expliquer cette situation. « Cette année la pluie s’est fait rare c’est pourquoi la récolte n’est pas très bonne.

L’année dernière c’était mieux. Comprenez cela. Ce n’est la faute à personne.»  N’ayant pas le choix, les clientes de Nadonon qui revendent en ville, le maïs sous la forme grillée ou bouillie se sont fait servi en fonction de la quantité souhaitée. Certaines sont reparties avec un ou deux sacs, d’autres se sont constituées en groupe de deux, trois ou quatre personnes pour se partager le sac.

Aujourd’hui, le problème de mauvaise récolte oblige certains fournisseurs à parcourir les champs des villages environnants pour acheter le maïs fraîchement récolté auprès des paysans. « Nous nous réveillons à trois heures parfois quatre heures du matin pour sillonner les champs afin de pouvoir réunir la quantité de maïs recherchée que nous livrons à Godomey puis au marché dantokpa.

Il convient de souligner que la mauvaise récolte est en effet la manifestation du changement climatique au Bénin. Ce qui pose le problème d’insécurité alimentaire dont se préoccupent les chercheurs parce que l’agriculture africaine dépend à 95% des précipitations et leur rythme est modifié de façon très différente  selon les zones. Espérons que la COP21 de Paris aide à solutionner réellement le problème en vue de sauver les populations de la faim et de la malnutrition.

 

Dossier

Cours de vacances : Quelle pertinence et quelles réformes ?

  Apres neuf mois de travail, les enseignants et le corps administratif  organisent des cours pendant le mois d’Août lorsque les apprenants sont en vacances. Ils sont dispensés dans les écoles...

LIRE LA SUITE

Investigation sur des sujets de santé dans le Septentrion : deux journalistes exposent leurs résultats

Le secteur de la santé est l’un des secteurs qui regorgent assez de problèmes. Ce constat a conduit deux journalistes de la presse écrite, en la personne de Vadim Quirin du journal « La Nouvell...

LIRE LA SUITE

Epidémie de grippe et de gastro : se laver les mains, un geste efficace sous

Pour éviter le risque de transmission des virus hivernaux, est-ce vraiment efficace de se laver les mains ? L'organisation mondiale de la santé le recommande, ainsi que les autorités sanitaires. Ma...

LIRE LA SUITE

Fin de la campagne Know it, Own it du Mouvement d’Action des Jeunes (MAJ) : les membres présentent leur bilan d’activité

Dans le souci de permettre aux jeunes l’accès à une éducation sexuelle intégrée de bonne qualité appuyé par des informations nécessaires à leur orientation vers des sources appropriées et ...

LIRE LA SUITE

Entretien avec Dr Akuavi KIKI AHOUANDJINOU sur le vieillissement actif et le vieillissement en bonne santé.

  « L’association des médecins retraités du Bénin vise à promouvoir le vieillissement actif et le vieillissement en bonne santé. »   La retraite est une étape de la vie active que bon...

LIRE LA SUITE

logo

Espace privé

Déjà abonné?



Abonnez-vous! Besoin d'aide?

Les plus lus

La dépigmentation : comment endiguer ce problème sociétal ?

La dépigmentation artificielle ou volontaire est un problè...

Lu 5288 fois, Ouvrir l'article

Distribution des produits de la Sobebra et du GAZ : le groupe Alechou se dote de 120 nouvelles camionnettes

Le groupe Aléchou renforce ses activités au bénin. Il vie...

Lu 3968 fois, Ouvrir l'article

Libre circulation des biens et personnes dans l’espace Uemoa-Cedeao : un atout pour le développement socio-économique des Etats membres

Avec une population de plus 300 millions d’habitants, les ...

Lu 3807 fois, Ouvrir l'article

Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication : Mme Rafiatou Monrou prend les rênes et annonce ses priorités

 Mme Rafiatou Monrou, fraichement nommée à la tête du Mi...

Lu 3779 fois, Ouvrir l'article

Ouverture des dépôts de dossiers à la Dbsu: les responsables étudiants s’opposent aux autorités

Les étudiants du campus d’Abomey Calavi ont été renvoy...

Lu 3591 fois, Ouvrir l'article

Pub 3

Compteur de visites

1769171

Visites sur le site

ligue1
Espace pub