Flash info :

# Portrait

Portrait de femme : Flore GANGBO HOUNDJO

Portrait de femme : Flore GANGBO HOUNDJO

Professeur agrégée en Biologie humaine, Flore Gangbo Houndjo, ancienne ministre de la santé est actuellement présidente du Comité National d’Ethique pour la Recherche en Santé (CNPERS) et première Vice-présidente du Conseil National de l’Education (CNE). Elle fait partie des modèles qu’on ne saurait passer sous silence.

 (Source : Femmes du Bénin, Elites scientifiques : répertoire des femmes modèles) 

 

Née jumelles le 24 novembre 1957, Flore Gangbo a fait son cursus primaire à Porto-Novo entre l’école des religieuses Saine Anne d’Attakè, l’école urbaine et celle de Kandévié. Après son Certificat d’Etudes Primaires (CEP), elle fait tout son secondaire au lycée des jeunes filles Toffa 1er à Porto-Novo.

Après un baccalauréat C obtenu dans ce lycée, elle s’inscrit en Chimie-Biologie-Géologie (CBG) à l’ex-Université Nationale du Bénin, passage obligatoire pour aller en médecine.

 

Beaucoup de prix

Dame au brillant parcours scolaire, Flore Gangbo a souvent occupé les meilleurs rangs. « Je suis souvent première, mais lorsqu’il m’arrive de ne pas travailler, j’étais parmi les trois premiers », souligne-t-elle, précisant avoir reçu beaucoup de prix à l’école primaire.

Son parcours secondaire a été moins brillant que le primaire mais elle travaillait tout de même et était assez bien classée. « Souvent, j’étais inscrite au tableau d’honneur », se réjouit-t-elle.

 

Une expérience universitaire heureuse

En médecine où les filles ne dépassaient pas 10%, la jeune étudiante travaille sans relâche. Résultat : elle tire toujours son épingle du jeu dès la première session.

Pour sa thèse de Doctorat, Flore Gangbo a travaillé dans un laboratoire bruxellois où les conditions étaient remplies pour persévérer. « Mes premiers pas vers la recherche on été positifs. J’ai été amenée à travailler seule pour que ma thèse soit vraiment le fruit de mon travail », raconte-t-elle avec fierté.

 

Le soutien parental ou le grand stimulant

La petite Flore  est issue d’une famille où les parents sont avides de la connaissance. Ainsi, pendant que Flore était à l’université, ils étudiaient eux-aussi. Ceci était un stimulant pour la demoiselle qui n’avait qu’à les imiter. Elle dit d’ailleurs voir vécu sa scolarité comme le prolongement de l’éducation qu’on lui donnait.

 

Sur les traces des parents

Enfant d’agents de santé, Flore qui brille équitablement dans les matières de base scientifiques, décide après l’obtention de son baccalauréat de poursuivre l’œuvre familiale. « Ayant vu mon père travailler, j’ai voulu poursuivre sa carrière. C’est de là que je suis entrée en médecine », confie-t-elle. Elle y fait en effet non seulement son Doctorat, mais aussi on agrégation en Biologie Humaine.

 

Déjà formateur des formateurs

Rentrée à la Faculté de médecine de l’Ex-Université Nationale du Bénin en tant qu’Enseignante en 1990. Elle commence à enseigner l’étude des circuits normaux (l’Ethologie). C’est bien après qu’elle s’est orientée vers la formation des formateurs. Pour ce faire, elle est allée faire en 1995 une spécialisation en pédagogie médicale à l’université nationale du Canada. Ce qui lui a donné une autre ouverture : « J’enseignais l’éthologie aux étudiants de la Faculté de médecine ».

 

Savoir collaborer pour réussir

Flore Gangbo a reçu une éducation qui n’a fait aucune discrimination entre les sexes. Alors, lorsqu’elle a pris fonction à la Faculté de médecine, la dominance des hommes ne l’a pas influencée. Il a suffit qu’elle sache collaborer pour s’en sortir.

Promue ministre de la santé publique en 2006, Flore Gangbo retient également de cette expérience politique qu’il faut apprendre à collaborer avec les autres. Après son départ du gouvernement, elle devient première vice-présidente du Conseil National de l’Education (CNE). Dans ce rôle, l’ancienne ministre aide à coordonner les actions du système éducatif béninois confié à quatre départements ministériels. Elle œuvre avec ses pairs du Conseil à mettre la formation en adéquation avec l’emploi. Ce qui doit permettre de trouver des solutions qui permettent aux apprenants de jouir des fruits de leur formation, notamment en allant vers l’auto-emploi.

 

Les études ou le secret de la réussite

La réussite passe par les études. Flore Gangbo ne voit aucun autre miracle et invite les jeunes filles à rester attachées aux études. Pour elle, l’appui parental compte beaucoup. A ce propos, cette mère de deux garçons demande aux parents de faire ou ce qui est en leur pouvoir, afin d’encourager leurs enfants, filles comme garçons, à aller de l’avant.

Portrait

Présidentielles de 2016 : l’Intersyndicale des universités appelle le peuple un choix judicieux

L’Intersyndicale des Universités nationales du Bénin a organisé une conférence publique, le mardi dernier, pour donner sa lecture de la situation sociopolitique qui prévaut à cette veille des ...

LIRE LA SUITE

Le concert de la « nouvelle conscience »

Par Célestine ZANOU Alors que tout nous interpelle aujourd’hui sur les responsabilités qui doivent nous habiter en ce qui concerne les nouveaux défis à relever pour dissiper l’ombre de la fat...

LIRE LA SUITE

Slovaquie : Le Béninois qui veut sauver les Roms

Dans Les Ghettos de Slovaquie, Yves Ogou est bien connu. Ce travailleur social béninois est Devenu une figure de proue de la cause des Roms.  Arrivé en 1987, yves fut l’un Des premiers africains ...

LIRE LA SUITE

logo

Espace privé

Déjà abonné?



Abonnez-vous! Besoin d'aide?

Les plus lus

La dépigmentation : comment endiguer ce problème sociétal ?

La dépigmentation artificielle ou volontaire est un problè...

Lu 5317 fois, Ouvrir l'article

Distribution des produits de la Sobebra et du GAZ : le groupe Alechou se dote de 120 nouvelles camionnettes

Le groupe Aléchou renforce ses activités au bénin. Il vie...

Lu 3976 fois, Ouvrir l'article

Libre circulation des biens et personnes dans l’espace Uemoa-Cedeao : un atout pour le développement socio-économique des Etats membres

Avec une population de plus 300 millions d’habitants, les ...

Lu 3859 fois, Ouvrir l'article

Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication : Mme Rafiatou Monrou prend les rênes et annonce ses priorités

 Mme Rafiatou Monrou, fraichement nommée à la tête du Mi...

Lu 3790 fois, Ouvrir l'article

Ouverture des dépôts de dossiers à la Dbsu: les responsables étudiants s’opposent aux autorités

Les étudiants du campus d’Abomey Calavi ont été renvoy...

Lu 3598 fois, Ouvrir l'article

Pub 3

Compteur de visites

1774920

Visites sur le site

ligue1
Espace pub