Flash info :

# Invité

ROMUALD HOUESSE entend promouvoir la vertu pacifique du Guelédé»

ROMUALD HOUESSE entend promouvoir  la vertu pacifique du Guelédé»

Le jeudi 24 septembre 2015,  La médiathèque des diasporas à Cotonou accueillera Le vernissage d’une  exposition d’art assez spéciale dénommée, «guéLédé et Culture de paix». Initié par L’association Culturelle Fidjo, avec Le partenariat de  La médiathèque des diasporas et de L’association KarreFour bénin, Cette exposition s’inscrit dans un vaste projet qui vise entre autres La valorisation du rythme gueLédé dans son rôle pour Le maintien de La paix. a travers  Cet entretien, romuaLd houesse, promoteur de L’association Culturelle Fidjo et porteur de Ce projet, parle de L’initiative.

Propos recueillis par Franck Raoul PEDRO

Romuald Houesse, promoteur du projet « Guélèdè et culture de paix » événement ?

Notre ambition est de faire recours à l’humour du guèlèdè pour dénoncer les mauvais comportements et inviter les po- pulations à la paix afin que notre pays le Bénin continue de mériter le qualificatif de pays de paix, de pionnier de la démocratie en Afrique et autres.

Pourquoi optez-vous entre autres pour une exposition d’art afin de sensibiliser sur la paix ?

L’art est de nos jours un instrument fondamental dans la formation des consciences et la formation idéologique.  Il dispose d’une grande fonction pédago- gique que nous ne devrions pas occulter dans nos stratégies de communication. C’est ce qui jus- tifie notre option de l’art, comme support de sensibilisation et de promotion de la paix.

Quel est l’esprit et la nature des œuvres qui seront exposées au cours            

En quoi consiste le projet  GUELEDE ET CULTURE DE PAIX ?

Le projet Guèlèdè et Culture de Paix est une initiative qui vise à contribuer à la sensibilisation des populations en vue des élections à venir grâce à la valorisation d’une de nos richesses culturelles et cultuelles que de- meure, le guèlèdè. Notre ambition est de promouvoir la vertu pacifique du Guelédé.

Proclamé patrimoine culturel immatériel de l’humanité en 2001, le Guèlèdè est un phénomène culturel, social et artistique fondamental de l’identité Béni- noise. De même que l’édification des cathédrales visait à éduquer les foules à coups de bas-reliefs illustratifs de la Bible à l’époque médiévale, le Guèlèdè illustre l’usage de l’art dans la société, en visant notamment à restaurer la cohésion sociale mise en péril par les comportements antisociaux de certains individus. Ainsi, la danse des masques Guèlèdè en plus de sa fonction distractive, est un instrument d’éducation et de sensibilisation des populations sur les bonnes pratiques sociales et la prévention contre certaines maladies.

De quoi se compose ce projet assez particulier ?

Le projet consiste en une exposition d’une dizaine de masques. Il est prévu des activités de rencontres avec les jeunes autour des questions relatives aux élections, et des animations par des groupes de guèlèdès et des slameurs sur la période de l’exposition, notamment  du 24 septembre au 17 octobre 2015.

Quels sont vos objectifs en organisant cet événement ?

Notre ambition est d’avoir  recours à l’humour du guèlèdè pour dénoncer les mauvais comportements et inviter les populations à la paix afin que notre pays le Bénin continue de mériter le qualificatif de pays de paix, de pionnier de la démocratie en Afrique et autres.

Pourquoi optez-vous entre autres pour une exposition d’art afin de sensibiliser sur la paix ?

L’art est de nos jours un instrument fondamental dans la formation des consciences et la formation idéologique.  Il dispose d’une grande fonction pédagogique que nous ne devrions pas occulter dans nos stratégies de communication. C’est ce qui justifie notre option de l’art, comme support de sensibilisation et de promotion de la paix.

Quel est l’esprit et la nature des œuvres qui seront exposées au cours de cette initiative?

Les œuvres qui seront exposées sont pour la plupart, des sculptures crées dans l’esprit de trois préoccupations à savoir : l’élection et la campagne électorale, les questions qui fâchent et la tolérance. Cette exposition aura lieu du 24 septembre au 17 octobre 2015 à la médiathèque des Diasporas et à  Porto-Novo. Mais le vernissage est prévu pour le jeudi 24 septembre 2015 à la Médiathèque des Diasporas.

Comment est financée l’initiative ?

Le projet Guèlèdè et Culture de Paix est réalisé grâce au soutien du Fonds d’Aide à la Culture et le partenariat actif entre l’Association Culturelle FIDJO, la Média- thèque des Diasporas et l’Association Karrefour Bénin. L’Association Culturelle FIDJO dont je suis membre, est l’initiateur de ce projet. Créée par de jeunes béninois, cette association œuvre pour la promotion du patri- moine culturel immatériel et de la culture béninoise en général.

Mots clé : Guèlèdè, diaspora, Karrefou Bénin, culture, Romuald Houesse

Mmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm

 

Art plastique au Bénin : «L’homme et la nature »au cœur d’une exposition d’art

«L’homme et La nature», C’est Le thème d’une ex- position d’œuvres d’arts qui se déroule depuis Le samedi 19 septembre dernier à La place du souvenir à Cotonou. Une exposition à travers Laquelle se Côtoient des talents de plusieurs générations de plasticiens

Par Franck Raoul PEDRO                                 

 Près d’une vingtaine de  plasticiens béninois exposent une soixantaine de tableaux à l’occasion de l’exposition  «L’homme et la nature». Il s’agit entre autres Kiffouly Youchaou, Thierry Bodo, Aglingo Ni- non, Bénia Gracreign, Albert Oké, Franck Zannou, Gilles Atrokpo, Bertin Azagba, Carlos Balley, Laudamus, Bimo et bien d’autres.

Sur le site de l’exposition installé au pied du monument de la place du souvenir à Cotonou, plusieurs œuvres rivalisent de clarté de beauté et de vie à travers le choix des couleurs, l’esthétique et l’inspiration des messages portés par ces œuvres. «L’équilibre», «Gnonnou», «Suc- cession », «Silence», « Le bien», «Hitler Sese Seko», «Le code de vie», «Odjou koun Oba», «Pas de secret», «2è dieu», «La cérémonie de mariage», «Adon», «Ag- ban», «Linge sale», «Vossissa», «Whèbiosso»,«AKM»,«Atchina» ,«Orischa», «Asin ou au-delà du corps», «Afodo»,«Akpagb», «Yèmanlblè», «Sounwhlévou»,  Sèkpèyoli»,sont les noms de quelques œuvres qui composent cette exposition et lui confèrent son caractère roman- tique. Mieux, la diversité d’âges, de styles et de techniques des plasticiens conviés à cette rencontre d’expression artistique  en ajoute à l’attraction et à la richesse de l'exposition dont le vernissage, samedi dernier, a mobilisé autour des artistes et du commissaire.

de l’exposition, Jules Koukpodé, de nombreux acteurs culturels, des représentants du ministère en charge de la Culture et de certaines de ses structures sous tutelle comme le Fonds d’aide à la Culture qui, par ailleurs, a été d’un gros appui financier pour l’exposition. Les œuvres réalisées par les participants rendent surtout compte de l’ingéniosité des plasticiens qui, via le thème soumis à eux, sont parvenus à faire parler l’homme à la nature, l’homme dans la nature sans oublier les messages de la nature elle-même à l’homme. Et ils l’ont fait en mettant en exergue tout leur génie. Cette exposition étant par ailleurs un rendez-vous de plusieurs courants de création et donc du savoir, plusieurs grands noms des arts plastiques du Bénin y ont aussi pris part activement. On peut ainsi évoquer la présence aux côtés des plus jeunes artistes suscités, celle d’Innocent Bienvenu Monkoun alias «Bimo», laudamus et bien d’autres assez connus dans le milieu de l’art. Pour Jules Koukpodé, l’initiative vise un brassage culturel et artistique, susceptible de donner lieu à d’autres collaborations professionnelles entre artistes. Mieux, le promoteur de l’exposition, sa- lue l’ingéniosité des participants, et leur sens d’ouverture. Ils les exhortent à encore plus de professionnalisme et déclare vouloir récompenser les meilleurs à travers une stratégie de promotion et de relance de leur carrière professionnelle.

 

Invité

70 ans de votre Hebdomadaire catholique « La Croix du BEnin » : le Directeur de publication Crépin Magloire Acapovi en parle

Dans cette interview exclusive sur les 70 ans du Journal « La Croix du Bénin » le Directeur de publication, le Père Crépin Magloire Acapovi, tout en exhortant les lecteurs et lectrices de même q...

LIRE LA SUITE

Etat des lieux du secteur minier au Bénin : rendre notre code minier national plus attractif pour les investisseurs

Du 19 au 20 janvier 2017, s’est tenu au Centre de Formation Professionnelle et de Perfectionnement de la Communauté Electrique du Bénin à Abomey-Calavi, un atelier sur la révision du code minier...

LIRE LA SUITE

Entretien exclusif avec Moise Katumbi

« J’ai un rêve : rendre au Congo son honneur perdu » La République démocratique du Congo n’est-il pas menacée de chaos enfermé dans un vaste territoire riche, mais pauvre et d’une ins...

LIRE LA SUITE

Lionel Zinsou a cœur ouvert sur RFI : « … A l’appel, je ne déroberai pas… »

L'INTERVIEW RFI EN INTÉGRALITÉ Il ne s'est pas beaucoup exprimé depuis sa défaite à la présidentielle du Bénin, en mars dernier, face à Patrice Talon. Aujourd'hui, Lionel Zinsou revient à so...

LIRE LA SUITE

Carte blanche à …. Emile Derlin Zinsou

 « A l’époque, un Français qui travaillait en Afrique –même s’il est le dernier des imbéciles - gagnait plus que le plus brillant des Africains de son service. C’est inacceptable ! »...

LIRE LA SUITE

logo

Espace privé

Déjà abonné?



Abonnez-vous! Besoin d'aide?

Les plus lus

Distribution des produits de la Sobebra et du GAZ : le groupe Alechou se dote de 120 nouvelles camionnettes

Le groupe Aléchou renforce ses activités au bénin. Il vie...

Lu 3515 fois, Ouvrir l'article

La dépigmentation : comment endiguer ce problème sociétal ?

La dépigmentation artificielle ou volontaire est un problè...

Lu 3474 fois, Ouvrir l'article

Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication : Mme Rafiatou Monrou prend les rênes et annonce ses priorités

 Mme Rafiatou Monrou, fraichement nommée à la tête du Mi...

Lu 3288 fois, Ouvrir l'article

Ouverture des dépôts de dossiers à la Dbsu: les responsables étudiants s’opposent aux autorités

Les étudiants du campus d’Abomey Calavi ont été renvoy...

Lu 3209 fois, Ouvrir l'article

«Le Parlement du Rire» à l’écran demain : CANAL+ vous fera rire avec les meilleurs humoristiques africains

Le groupe Canal + lance en exclusivité ce 30 Janvier 2016, ...

Lu 2996 fois, Ouvrir l'article

Pub 3

Compteur de visites

1460792

Visites sur le site

ligue1
Espace pub