Flash info :

# Actualités nationales

Criminalité faunique : deux trafiquants arrêtés avec 24 kg d’ivoire à Natitingou

Criminalité faunique : deux trafiquants arrêtés avec 24 kg d’ivoire à Natitingou

La lutte contre la criminalité faunique bat son plein au Bénin. Autant les ennemis de la faune sauvage ne cessent de développer des stratégies pour détruire le patrimoine faunique, autant les forces de sécurité sont aux aguets. C’est dans leur vigilance qu’elles ont appréhendé deux présumés trafiquants avec 14 pointes d’ivoire le tout pesant 24 kg. L’arrestation a eu lieu la nuit du vendredi 11 aout 2017 par les éléments du commissariat central de Natitingou dans un hôtel de la ville.

                                                 M S

La vigilance et la veille permanente contre les trafiquants des produits issus des espèces fauniques menacées d’extinction ont encore payé. Sachant qu’un éléphant a deux pointes, les 14 défenses arraisonnées font sept majestueux éléphants abattus. L’arrestation a été faite par la police avec l’appui technique du programme d’Appui à l'Application des Lois sur la Faune et la Flore au Bénin (AALF-BENIN). C’est la preuve que malgré les lois en vigueur et les nombreuses sensibilisations, des prédateurs sans scrupules poursuivent leurs méfaits. Selon la loi n°2002-16 du 18 octobre 2004 portant régime de la faune en République du Bénin, ces deux présumés trafiquants appréhendés à la veille de la journée mondiale de l'éléphant courent d’énormes risques. L’article 153 de cette loi punit d’une amende de 100 000 à 500 000F et/ou d’un emprisonnement de 3 mois à 3 ans quiconque fait circuler des trophées ou des dépouilles sans certificat d’origine. L’article 154 punit d’une amende de 300.000 à 800.000F et/ou d’un emprisonnement de 6 mois à 5 ans quiconque importe, exporte, réexporte ou commercialise des animaux sauvages ou leurs trophées et dépouilles en dehors des cas permis. L’article 166 sanctionne les complices comme les auteurs principaux et les condamne solidairement aux amendes, frais dommages-intérêts et restitutions. Au regard de ces articles, les deux présumés trafiquants répondront de leur forfait devant la justice. C’est le lieu de rappeler au ministère du cadre de vie et du développement durable et ses structures sous tutelle de faire le suivi comme cela se doit pour que ces présumés trafiquants, dès que leur culpabilité sera prouvée, puissent répondre de leurs actes. Car à l’allure où va la criminalité faunique, seule la sensibilisation répressive permet de dissuader les réseaux des trafiquants pour préserver les espèces menacées d’extinction.                       

Aussi, pour que les parcs et les ressources naturelles emblématiques du pays contribuent au développement durable, le gouvernement de la rupture doit intensifier la lutte contre la criminalité faunique au même moment qu’il augmente ses efforts dans la promotion des parcs.

 

Actualités nationales

Conférence de presse conjointe des ministres des enseignements primaire et secondaire : la rentrée des classes aura bien lieu le 18 septembre prochain

Le ministre de l’enseignement secondaire, de la formation technique et professionnelle et son homologue des enseignements maternel et primaire ont donné ce lundi 04 septembre, une conférence de pr...

LIRE LA SUITE

Conférence de presse conjointe des ministres des enseignements primaire et secondaire : la rentrée des classes aura bien lieu le 18 septembre prochain

Le ministre de l’enseignement secondaire, de la formation technique et professionnelle et son homologue des enseignements maternel et primaire ont donné ce lundi 04 septembre, une conférence de pr...

LIRE LA SUITE

Assemblée nationale : la deuxième législature du parlement des jeunes installée ce jour

Après un processus rigoureux de sélection, les 85 nouveaux jeunes parlementaires retenus seront installés ce jour au Palais des Gouverneurs à Porto-Novo. Cette cérémonie marquera le début de la...

LIRE LA SUITE

Le troisième numéro des « DEBAT ECOLO » : L’ANCP éclaire les journalistes sur la gestion des inondations

Le troisième numéro du « DEBAT ECOLO », du Réseau des Journalistes du Bénin sur les Catastrophes Naturelles (RJBCN), a eu pour invité le jeudi 31 Aout 2017, à la  Maison des Média, Aristide ...

LIRE LA SUITE

3ème congrès de l'Association des Biologistes médicaux du Bénin : ensemble pour sortir le sous secteur de l'ornière

Les biologistes  médicaux béninois ensemble pour une meilleure visibilité de leur profession. Après son 2ème  congrès en Août 2015,  à Cotonou,  l'Association des Biologistes Médicaux du ...

LIRE LA SUITE

logo

Espace privé

Déjà abonné?



Abonnez-vous! Besoin d'aide?

Les plus lus

Distribution des produits de la Sobebra et du GAZ : le groupe Alechou se dote de 120 nouvelles camionnettes

Le groupe Aléchou renforce ses activités au bénin. Il vie...

Lu 3515 fois, Ouvrir l'article

La dépigmentation : comment endiguer ce problème sociétal ?

La dépigmentation artificielle ou volontaire est un problè...

Lu 3494 fois, Ouvrir l'article

Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication : Mme Rafiatou Monrou prend les rênes et annonce ses priorités

 Mme Rafiatou Monrou, fraichement nommée à la tête du Mi...

Lu 3295 fois, Ouvrir l'article

Ouverture des dépôts de dossiers à la Dbsu: les responsables étudiants s’opposent aux autorités

Les étudiants du campus d’Abomey Calavi ont été renvoy...

Lu 3210 fois, Ouvrir l'article

«Le Parlement du Rire» à l’écran demain : CANAL+ vous fera rire avec les meilleurs humoristiques africains

Le groupe Canal + lance en exclusivité ce 30 Janvier 2016, ...

Lu 2998 fois, Ouvrir l'article

Pub 3

Compteur de visites

1462843

Visites sur le site

ligue1
Espace pub