Flash info :

# A la une

Assemblée nationale : 16 députés anti révisionnistes font voler en éclats 4 groupes parlementaires

Assemblée nationale : 16 députés anti révisionnistes font voler en éclats 4 groupes parlementaires

 

L’opposition  est en train de prendre  forme, peu à peu, au Parlement.  16 députés,  tous des antirévisionnistes, ont démissionné, hier 9 mai  2017, de leur groupe parlementaire d’origine, faisant ainsi disparaitre 4 groupes parlementaires dirigés par les révisionnistes. 

Fortuné AGUEH

 Mathurin Coffi Nago,  André Okounlola, Pascal Essou et Barthélémy Kassa ne sont plus présidents de Groupes  parlementaires. Ils ont perdu la présidence de leur groupe parlementaire après que plusieurs députés membres de leur groupe respectif, ont fait défection provoquant leur cassure.  En effet, les députés Issa Salifou , Amadou Issifou et Réné Bagoudou ont démissionné du groupe parlementaire UNIPAIR de  Mathurin Coffi Nago. La conséquence de ces démissions est la dislocation du ce groupe. Ces démissions  sont surprenantes, puisque les trois députés sont tous  de l’Alliance Soleil, celle dont est issu, le ministre,  Sacca Lafia. Mieux  Amadou Issifou est le suppléant du ministre de l’intérieur. De même les députés  Mohamed Gibigaye,  Abiba Dafia et Nourénou Atchadé  ont démissionné du groupe parlementaire « République  et Solidarité nationale » dirigé par Barthélémy Kassa provoquant aussi sa dislocation. Dans la même veine  les députés Yarou Kignare Sinatoko, Idrissou Bako,  Sanni Gounou et Chabi Bah Guéra ont  aussi démissionné  du groupe parlementaire « République et Unité  Nationale » de André Okounlola.

Enfin  il a été rendu publique la démission des députés Valentin  Djènontin , Jean Marie Allagbé, Garba Yaya, Codjo Simplice de leur groupe parlementaire « République  nouvelle dynamique , cohésion et action »  de Pascal Essou. La raison de ces désaffections  est tout simple. Le mur de méfiance créé par la révision de la constitution, entre les groupes parlementaires, en est la principale cause. On a désormais d’un côté 60 députés ayant voté pour la révision de la constitution et de l’autre 23 députés qui ont exprimé le vote contraire. On se rappelle qu’au lendemain de l’examen du projet de loi sur la révision de la constitution, 13 députés FCBE avaient pris la décision de quitter l’inter groupe parlementaire FCBE, pour manifester  contre la façon dont leur président,  André Okounlola, gérait le groupe.  Depuis ce temps, l’opinion publique s’attendait à ce  que ces députés, désormais étiquetés par les  députés révisionnistes,  d’avoir été  achetés par les puissances d’argent,  aillent  au bout de leur logique, en quittant leur groupe parlementaire d’origine. Depuis  hier c’est chose faite. Tous les groupes des FCBE sont disloqués à l’exception de celui d’Aké Natondé.

 

A la une

Gestion des carrières des agents de l’Etat : Adidjatou Mathys poursuit la modernisation de la fonction publique

(Les actes administratifs désormais dématérialisés) A l’instar de nombre de secteurs de l’administration publique au Bénin, la gestion des carrières des agents de l’Etat se modernise dés...

LIRE LA SUITE

POLÉMIQUE SUR L’AFFAIRE BBCOM : les faits qui accablent son promoteur

 Depuis la révocation de la licence accordée à BBCom, le principal pro­moteur de cette structure, Issa Saliffou et ses alliés ont choisi l’in­toxication pour distraire l’opinion publique su...

LIRE LA SUITE

Examen national de Licence : tout est fin près pour lundi 28 août prochain

. 2331 candidats composeront  dans 8 centres sur le territoire national Malgré les contestations,  à l’annonce  par le gouvernement du nouveau départ,  d’organiser désormais, pour une pé...

LIRE LA SUITE

Pèlerinage marial de Dassa éd 2017 : Patrice Talon décerne un satisfecit aux forces de sécurité publique

Le pèlerinage marial de Dassa éd 2017 aura été un succès à tous les points de vue.L’encadrement sécuritaire, en ces moments de toutes les menaces et les risques habituels de cette grande mess...

LIRE LA SUITE

Coalition politique ¨Bénin en route¨ : un soutien politique pour Patrice Talon

Composée de mouvements de jeunes et d’associations, la coalition politique dénommée ¨Bénin en marche¨ a vu le jour ce weekend. C’était samedi dernier au palais des congrès de Cotonou à la...

LIRE LA SUITE

logo

Espace privé

Déjà abonné?



Abonnez-vous! Besoin d'aide?

Les plus lus

Distribution des produits de la Sobebra et du GAZ : le groupe Alechou se dote de 120 nouvelles camionnettes

Le groupe Aléchou renforce ses activités au bénin. Il vie...

Lu 3510 fois, Ouvrir l'article

La dépigmentation : comment endiguer ce problème sociétal ?

La dépigmentation artificielle ou volontaire est un problè...

Lu 3465 fois, Ouvrir l'article

Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication : Mme Rafiatou Monrou prend les rênes et annonce ses priorités

 Mme Rafiatou Monrou, fraichement nommée à la tête du Mi...

Lu 3285 fois, Ouvrir l'article

Ouverture des dépôts de dossiers à la Dbsu: les responsables étudiants s’opposent aux autorités

Les étudiants du campus d’Abomey Calavi ont été renvoy...

Lu 3206 fois, Ouvrir l'article

«Le Parlement du Rire» à l’écran demain : CANAL+ vous fera rire avec les meilleurs humoristiques africains

Le groupe Canal + lance en exclusivité ce 30 Janvier 2016, ...

Lu 2991 fois, Ouvrir l'article

Pub 3

Compteur de visites

1458152

Visites sur le site

ligue1
Espace pub