Flash info :

# A la une

PAG et réformes dans l’enseignement maternel et primaire : le gouvernement veut infléchir les contre-performances scolaires

PAG et réformes dans l’enseignement maternel et primaire : le gouvernement veut infléchir les contre-performances scolaires

Les faibles taux de réussite à l’examen du CEP enregistrés ces dernières années, les pénuries de personnel d’encadrement et autres pénuries criardes d’enseignants, tant en ville qu’en campagne, dans les écoles maternelles et primaires sont autant de motifs qui ont nécessité des réformes structurelles dans ce secteur de l’enseignement. Le ministre en charge de l’enseignement maternel et primaire, SalimaneKarimou à la faveur d’une séance d’échanges avec les journalistes, a levé un coin de voile sur les mesures prises et en cours pour infléchir dorénavant les contre performances du secteur.

Moudachirou SOUBEROU

A circonstances exceptionnelles, mesures identiques, nous enseigne l’adage. Prenant la mesure de la situation dans le secteur des enseignements maternel et primaire suite à un diagnostic alarmant, SalimaneKarimou et ses collaborateurs entendent apporter une thérapie de choc. Pour ce faire, et dans l’optique de faire oublier les mauvais souvenirs dans l’enseignement primaire, un certain nombre de décisions majeures ont été prises à travers leur arrimage au programme d’actions du gouvernement (PAG) opéré. Ainsi, abordant les actions du PAG en perspective au ministère des enseignements maternel et primaire, le cabinet s’est appuyé sur le pilier N° 2 du PAG et notamment l’axe stratégique 5 relatif à l’amélioration des performances de l’éducation.Afin donc d’offrir à tous les enfants scolarisés la chance de réussir, il est retenu de poursuivre les réalisations prévues aux titres des programmes 2016-2021. Dans cette perspective, et à terme, ce sont 4500 salles de classes construites et équipées. Des infrastructures scolaires et administratives réhabilitées, réfectionnées et viabilisées.Un autre registre qui consiste à valoriser tous les savoir-agir devra engendrer une amélioration du système d’évaluation des apprentissages (évaluations formative, sommative et certificative).

Cela, aux dires du ministre, pourrait engendrer un taux de réussite aux CEP de l’ordre de 60% en 2017 contre 42% en 2016. De même, le score global à l’évaluation PASEC 2019 classe le Bénin parmi les huit premiers des quinze pays en compétition. En gros et de façon globale, il y a eu lieu de retenir que les mesures visant à améliorer le pilotage et la gestion du sous-secteur avec des actions dans le sens de la déconcentration et décentralisation dans l’éducation devront aboutir à des écoles maternelles et primaires gérées par les communautés à la base, ce qui devra engendrer des résultats scolaires prospères et meilleurs à ceux révélés par le diagnostic amer présenté par le secteur. Il reste à souhaiter que le cap de la bonne gouvernance soit maintenu afin que l’édifice en construction ne s’écroule.

A la une

Gestion des carrières des agents de l’Etat : Adidjatou Mathys poursuit la modernisation de la fonction publique

(Les actes administratifs désormais dématérialisés) A l’instar de nombre de secteurs de l’administration publique au Bénin, la gestion des carrières des agents de l’Etat se modernise dés...

LIRE LA SUITE

POLÉMIQUE SUR L’AFFAIRE BBCOM : les faits qui accablent son promoteur

 Depuis la révocation de la licence accordée à BBCom, le principal pro­moteur de cette structure, Issa Saliffou et ses alliés ont choisi l’in­toxication pour distraire l’opinion publique su...

LIRE LA SUITE

Examen national de Licence : tout est fin près pour lundi 28 août prochain

. 2331 candidats composeront  dans 8 centres sur le territoire national Malgré les contestations,  à l’annonce  par le gouvernement du nouveau départ,  d’organiser désormais, pour une pé...

LIRE LA SUITE

Pèlerinage marial de Dassa éd 2017 : Patrice Talon décerne un satisfecit aux forces de sécurité publique

Le pèlerinage marial de Dassa éd 2017 aura été un succès à tous les points de vue.L’encadrement sécuritaire, en ces moments de toutes les menaces et les risques habituels de cette grande mess...

LIRE LA SUITE

Coalition politique ¨Bénin en route¨ : un soutien politique pour Patrice Talon

Composée de mouvements de jeunes et d’associations, la coalition politique dénommée ¨Bénin en marche¨ a vu le jour ce weekend. C’était samedi dernier au palais des congrès de Cotonou à la...

LIRE LA SUITE

logo

Espace privé

Déjà abonné?



Abonnez-vous! Besoin d'aide?

Les plus lus

La dépigmentation : comment endiguer ce problème sociétal ?

La dépigmentation artificielle ou volontaire est un problè...

Lu 5288 fois, Ouvrir l'article

Distribution des produits de la Sobebra et du GAZ : le groupe Alechou se dote de 120 nouvelles camionnettes

Le groupe Aléchou renforce ses activités au bénin. Il vie...

Lu 3968 fois, Ouvrir l'article

Libre circulation des biens et personnes dans l’espace Uemoa-Cedeao : un atout pour le développement socio-économique des Etats membres

Avec une population de plus 300 millions d’habitants, les ...

Lu 3807 fois, Ouvrir l'article

Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication : Mme Rafiatou Monrou prend les rênes et annonce ses priorités

 Mme Rafiatou Monrou, fraichement nommée à la tête du Mi...

Lu 3779 fois, Ouvrir l'article

Ouverture des dépôts de dossiers à la Dbsu: les responsables étudiants s’opposent aux autorités

Les étudiants du campus d’Abomey Calavi ont été renvoy...

Lu 3591 fois, Ouvrir l'article

Pub 3

Compteur de visites

1769174

Visites sur le site

ligue1
Espace pub