Flash info :

# Internationales

Sixième assemblée générale de l’organisation pour la sécurité routière en Afrique de l’ouest (Osrao) : le Bénin dans la synergie des actions pour réduire le nombre et la gravit&e

Sixième  assemblée générale de l’organisation pour la  sécurité routière en Afrique de l’ouest (Osrao) : le Bénin dans la synergie des actions pour réduire le nombre et la gravit&e

Faire le bilan des actions et des résultats obtenus  à travers le plan d’action de la cedeao (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’ouest) pour la décennie de la sécurité routière, a été au centre de la sixième assemblée générale de l’organisation pour la sécurité routière en Afrique (osrao). bamako, capitale du mali, a abrité les assises du 13 au 15 octobre dernier,   sous le thème : « évaluation du plan d’action de la Cedeao sur la décennie de la sécurité routière 2011-2020 »

 

Par S.P.

La cérémonie d’ouverture de cette assemblée générale s’est déroulée au Centre international des conférences de Bamako sous la présidence du secrétaire général du ministère de l’Equipement, des Transports et du Désenclave- ment, Makan Fily Dabo, en présence du vice-président de l’Osrao, Amadou Tidiane Kamagaté, du Secrétaire général de l’Organisation, Sylvain Zohoun, directeur du centre national de sécurité routière (Cnsr) du Bénin, et du  directeur général de l’Agence nationale de sécurité routière (Anaser), Mamadou S. Konaté. Le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’ivoire, le  Mali, le Niger, la Gambie, le Ghana,  le Nigeria et la  Sierra Leone y ont été représentés. On a noté aussi la participation des Ong et des personnalités de  la Commission de la Cedeao.

Au cours de la rencontre, les participants se sont penchés sur : l’actualisation du rapport de l’évaluation régionale par la Cedeao de la décennie d’action pour la sécurité routière (2011-2020),  l’utilisation de la bande retro-ré?échissante par les agences de sécurité routière, la stratégie nationale de sécurité routière, la gestion des données de la sécurité routière, le limiteur de vitesse pour les véhicules dans la région, le partenariat pour la sécurité routière,  le système de Sécurité Routière Communautaire. D’autres sujets abordés sont relatifs aux données du rapport de l’Observatoire de la Banque mondiale et aux rapports d’étape des pays sur le manifeste des passa- gers. Late ef Ramoni,  secrétaire permanent de l’Osrao (point focal)  a indiqué que le report des présentes as- sises, qui devraient avoir lieu depuis l’année dernière, à Abidjan en côte d’ivoire, est dû à  la crise sanitaire engendrée par la maladie Ebola dans la sous-région ouest-africaine. Quant à  Osei Tutu Agyeman –Duan, représentant de la Cedeao, il  a remercié les délégations de la part de son président. Il a af?rmé le soutien indéfectible de la Cedeao à l’Organisation de la sécurité routière, et encouragé les pays membres à continuer d’échanger autour des questions d’intégration régionale. Ensuite, il a assuré que la Communauté économique se préoccupe des questions de sécurité routière, notamment à travers la mise en œuvre du : Système d’Information Régional de Gestions de Véhicule (Sirgv) ; du projet de facilitation régionale du commerce ; du système régional d’information du tra?c routier visant à maîtriser le mouvement des personnes dans la sous-région.

Osei Tutu Agyeman-Duan a alors encouragé les participants à harmoniser les activités de sécurité routière dans la sous-région pour accroître la sécurité sur les routes. Amadou Tidiane Kamagate, le vice-président de l’organisation, appelle lui, à une synergie intégrant les leçons tirées des expériences de chaque pays pour l’insécurité routière dans la sous-région. Il a, par ailleurs, remercié le gouvernement malien et les organisateurs pour l’accueil chaleureux et fraternel réservé à l’ensemble des représentants des pays membres, fait le point des di- verses rencontres effectuées depuis la conférence de Moscou en 2009. Il a insisté sur la nécessité d’harmoniser les points de vue pour lutter contre l’insécurité routière, faisant observer que malgré tous les efforts consentis par les pays de l’espace Cedeao, la route continue de faire des victimes. Il reste toutefois optimiste quant à l’avenir. Makan Fily Dabo est revenue sur la synergie des actions avec l’espoir q que le succès se dessinera dans la conjonction d’une législation globale bien appliquée sur les principaux facteurs d’accidents, d’une bonne politique d’information et de sensibilisation et d’un système ef?cace de soins d’urgence.

SYNOPTIQUES DES ACCIDENTS DE LA ROUTE

Le rapport de la situation sur la sécurité routière publié par l’Organisation mondiale de la santé, constate que les accidents de la route constituent la première cause de décès chez les jeunes de 15 à 29 ans et la deuxième chez les enfants de 5 à 4 ans avec plus d’un millier de victimes par jour dans le monde. 27% des personnes tuées sur les routes sont des piétons. On note que les taux les plus élevés des accidents de la circulation routière se rencontrent en Afrique et au Moyen-Orient, que les jeunes des milieux défavorisés sont les plus exposés, parce qu’en majorité des piétons, des cyclistes, des motocyclistes ou des usagers des transports publics. Au Mali, plus de 60% des accidents de la circulation routière touchent les jeunes et les scolaires.

Le plan d’actions africain pour la décennie 2011-2020 a ?xé comme objectif de réduire de 50% les accidents mortels d’ici 2020. Au mali, le résultat à at- teindre est de faire baisser à l’horizon 2020 le nombre annuel d’accidents corporels sous la barre des 4500 victimes. Cette rencontre de Bamako se tient à environ deux semaines de la 2ème conférence des Nations unies sur la sécurité routière prévue pour les 18 et 19 novembre prochain à Brasilia au Brésil. Le sommet, devrait valider la « Déclaration des ministres africains en charge de la sécurité routière » adoptée en juillet 2015 à Addis-Abeba. Elle évalue à mi-parcours les progrès réalisés par l’Afrique dans la mise en œuvre du plan d’actions 2011- 2020 pour la sécurité routière.

 

Internationales

28ème Session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union africaine à Addis-Abeba (Ethiopie)

Le fort taux de croissance enregistré en Afrique n’a pas amélioré les conditions de vie des populations   Aline ASSANKPON Démarré ce lundi 30 janvier 2017 à Addis-Abeba (Ethiopie), les tr...

LIRE LA SUITE

Elaboration du schéma de développement de l’Uemoa: le Bénin accueille la deuxième étape du processus

Le mécanisme d’élaboration du Schéma de développement de l’espace régional (Sder) de l’Uemoa a amorcé sa deuxième phase par un atelier de trois jours, démarré le lundi 7 novembre dernie...

LIRE LA SUITE

Le progrès de la gouvernance en Afrique au cours des dix dernières années est freiné par la détérioration enregistrée en matière de sécurité et état de droit, selon la Fondation

Près des deux tiers des citoyens africains vivent dans un pays où sécurité et état de droit se sont dégradés au cours des dix dernières années Londres, le 3 octobre 2016 – Le dernier I...

LIRE LA SUITE

EXCLUSIF. Interview à Federica Mogherini, Haute Représentante de l'Union Européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité

  Le Calame (Mauritanie), Sud Quotidien (Sénégal), Les Echos (Mali), Le Nouveau Républicain (Niger), Le Pays (Burkina Faso), L’Autre Quotidien (Bénin), Mutations (Cameroun), Le Confident (Rép...

LIRE LA SUITE

Les scrutins à la place des armes : les élections en Afrique favorisent-elles une alternance au pouvoir ?

Pourquoi prendre la peine de voter ? Partout dans le monde, lorsque les électeurs vont aux urnes, c’est parce qu’ils ont l’occasion de choisir, parmi les candidats en lice, les dirigeants qui ...

LIRE LA SUITE

logo

Espace privé

Déjà abonné?



Abonnez-vous! Besoin d'aide?

Les plus lus

La dépigmentation : comment endiguer ce problème sociétal ?

La dépigmentation artificielle ou volontaire est un problè...

Lu 5622 fois, Ouvrir l'article

Libre circulation des biens et personnes dans l’espace Uemoa-Cedeao : un atout pour le développement socio-économique des Etats membres

Avec une population de plus 300 millions d’habitants, les ...

Lu 4390 fois, Ouvrir l'article

Distribution des produits de la Sobebra et du GAZ : le groupe Alechou se dote de 120 nouvelles camionnettes

Le groupe Aléchou renforce ses activités au bénin. Il vie...

Lu 4135 fois, Ouvrir l'article

Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication : Mme Rafiatou Monrou prend les rênes et annonce ses priorités

 Mme Rafiatou Monrou, fraichement nommée à la tête du Mi...

Lu 3922 fois, Ouvrir l'article

Développement des chaines de valeur soja au Bénin : le projet ¨ProSeSS¨ officiellement lancé

La filière production et commercialisation du Soja connaît...

Lu 3856 fois, Ouvrir l'article

Pub 3

Compteur de visites

1881805

Visites sur le site

ligue1
Espace pub