Flash info :

# Invité

Etat des lieux du secteur minier au Bénin : rendre notre code minier national plus attractif pour les investisseurs

Du 19 au 20 janvier 2017, s’est tenu au Centre de Formation Professionnelle et de Perfectionnement de la Communauté Electrique du Bénin à Abomey-Calavi, un atelier sur la révision du code minier communautaire et ses règlements d’exécution. A cette occasion, le Directeur Général de l’Industrie minière et pétrolière du Bénin, Ganou Basile Adjo, fait l’état des lieux du secteur minier au Bénin. 

Propos recueillis par Eléonore Djegui

 

M. le Directeur, comment se présente la situation au Bénin en ce qui concerne le secteur minier ?

Il faut dire qu’à  l’étape actuelle, le Bénin n’est pas encore parvenu à mettre en exploitation, de façon industrielle, les ressources métalliques de son sous-sol parce que nous ne sommes pas assez avancé dans les travaux de recherche minier. Sinon le potentiel en termes de ressources minières est varié. Il comporte les matières précieuses dont l’or dans le département de l’Atacora,  précisément à Perma,  et d’autres localités encore dans la Donga. Tout récemment on a découvert d’autres indices promoteurs  dans le département de  l’Alibori.

En dehors de l’or, il y a le gisement de fer de Moulemou, également celui  de Madjèkali. Et les travaux qui ont eu lieu, il y a environ deux à trois ans, ont révélé que les gisements qui avaient été identifiés par le passé sont minimes. Ils ont montré qu’actuellement, les réserves sont beaucoup plus grandes que celles qu’on avait estimées par le passé.

En dehors de ces deux ressources mécaniques dont j’ai parlé, s’ajoute le marbre. Nous avons des gisements dont la quantité est inestimable à Idadjo,  à Montéo, à Dassa,  précisément dans la localité qu’on appelle Asio, sans oublier les marbres de Lenta qui avaient été par le passé exploités de façon semi-mécanisée.

En dehors du marbre, il y a une variété de pierres ornementales qui peuvent servir à orner et servir aussi dans les matériaux de construction.

Il y a encore des gisements de phosphates qui sont connus. Mais tout cela a besoin d’être réévalué aujourd’hui. Pour que cela puisse attirer les investisseurs et les sociétés minières. C’est le premier facteur.

Le deuxième facteur : lorsque vous n’avez pas un cadre  règlementaire, vous n’avez pas de textes pour attirer l’investisseur donc un cadre législatif, cela pose problème. C’est pour cela que nous estimons qu’à travers la relecture du code minier de l’Uemoa, cela nous ouvrirait  déjà la porte ;  étant donné que nous sommes déjà de plein pied dans la relecture du code minier national pour le rendre plus attractif, plus incitatif .Cela prend en compte  ce que nous pouvons déjà  appeler les besoins des populations locales. C’est pourquoi nous disons que le principe sera un partenariat gagnant-gagnant-gagnant.  Cela fait trois gagnants à savoir l’Etat en premier, l’opérateur privé ensuite, puis  le troisième gagnant constitue les communautés locales se trouvant là où les ressources minières sont situées.

L’atelier vient donc à point nommé parce que les autres pays sont un peu en avance sur nous. Si nous ne nous impliquons pas pour déjà participer activement à la relecture du code minier nous serons en retard.

Pensez-vous que le Bénin est prêt pour relever ce défi ?

Le Bénin est prêt puisque l’engagement au niveau de l’Etat est ferme. Nous devons aller pour consolider. Le Bénin va adhérer à toutes les initiatives de transparence et à tout principe indiqué pour assurer la transparence du secteur minier. Cela va certainement accroître notre capacité  à attirer des investisseurs privés.  

 

Invité

70 ans de votre Hebdomadaire catholique « La Croix du BEnin » : le Directeur de publication Crépin Magloire Acapovi en parle

Dans cette interview exclusive sur les 70 ans du Journal « La Croix du Bénin » le Directeur de publication, le Père Crépin Magloire Acapovi, tout en exhortant les lecteurs et lectrices de même q...

LIRE LA SUITE

Entretien exclusif avec Moise Katumbi

« J’ai un rêve : rendre au Congo son honneur perdu » La République démocratique du Congo n’est-il pas menacée de chaos enfermé dans un vaste territoire riche, mais pauvre et d’une ins...

LIRE LA SUITE

Lionel Zinsou a cœur ouvert sur RFI : « … A l’appel, je ne déroberai pas… »

L'INTERVIEW RFI EN INTÉGRALITÉ Il ne s'est pas beaucoup exprimé depuis sa défaite à la présidentielle du Bénin, en mars dernier, face à Patrice Talon. Aujourd'hui, Lionel Zinsou revient à so...

LIRE LA SUITE

Carte blanche à …. Emile Derlin Zinsou

 « A l’époque, un Français qui travaillait en Afrique –même s’il est le dernier des imbéciles - gagnait plus que le plus brillant des Africains de son service. C’est inacceptable ! »...

LIRE LA SUITE

Vindicte populaire endémique au Bénin : C’est si facile de mourir torturé et brûlé vif dans ce pays !

Tribune Des bourreaux poussant des ébats folâtres autour d’individus embrasés qui se débattent dans un combat inégal contre la mort, initié par ses pairs qui ont décidé unilatéralement de ...

LIRE LA SUITE

logo

Espace privé

Déjà abonné?



Abonnez-vous! Besoin d'aide?

Les plus lus

La dépigmentation : comment endiguer ce problème sociétal ?

La dépigmentation artificielle ou volontaire est un problè...

Lu 5038 fois, Ouvrir l'article

Distribution des produits de la Sobebra et du GAZ : le groupe Alechou se dote de 120 nouvelles camionnettes

Le groupe Aléchou renforce ses activités au bénin. Il vie...

Lu 3881 fois, Ouvrir l'article

Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication : Mme Rafiatou Monrou prend les rênes et annonce ses priorités

 Mme Rafiatou Monrou, fraichement nommée à la tête du Mi...

Lu 3686 fois, Ouvrir l'article

Libre circulation des biens et personnes dans l’espace Uemoa-Cedeao : un atout pour le développement socio-économique des Etats membres

Avec une population de plus 300 millions d’habitants, les ...

Lu 3515 fois, Ouvrir l'article

Ouverture des dépôts de dossiers à la Dbsu: les responsables étudiants s’opposent aux autorités

Les étudiants du campus d’Abomey Calavi ont été renvoy...

Lu 3513 fois, Ouvrir l'article

Pub 3

Compteur de visites

1710492

Visites sur le site

ligue1
Espace pub