Flash info :

# Sport

5ème journée des éliminatoires de la CAN Gabon 2017: un nouveau départ réussi pour les poulains d’Omar Tchomogo

5ème journée des éliminatoires de la CAN Gabon 2017: un nouveau départ réussi pour les poulains d’Omar Tchomogo

Les écureuils du Bénin ont joué, hier dimanche, au Stade Général Mathieu Kérékou, leur match comptant pour la 5ème journée des qualifications de la CAN Gabon 2017. Une rencontre qui a opposé les poulains d’Esteban Becker de la Guinée Equatoriale à ceux d’Omar Tchomogo du Bénin. Un match qui a été reporté, plusieurs fois, a tourné en faveur des Ecureuils du Bénin. C’était en présence du ministre en charge du développement, du ministre des sports, du président du Conor et de plusieurs autres autorités venues soutenir les Onze national  béninois.

Moïse TCHEGNONSI

Photo :écureuils

2 Buts à 1. C’est bien le score du dernier match de la 5ème journée des qualifications de la coupe africaines des nations Gabon 2017 du groupe C qui a opposé les Ecureuils du Bénin à ceux de Nzalang Nacional de Guinée Equatoriale. Un score  qui relance désormais les coéquipiers de Stéphane Sessegnon dans la compétition pour la conquête de leur billet de qualification de  Can Gabon 2017.  Une rencontre qui a failli être une fatalité pour les hommes d’Omar Tchomogo, dès la 2ème minute de jeu  de la première partie avec une rentrée décisive de Pepin Machin des équato-guinéens, dans la surface de réparation  qui n’a pratiquement rien donné. Et c’est après 24 minutes que le Bénin change le jeu à travers un coup franc provoqué et tiré par Jordel Dossou  qui a été accompagné dans la lucarne du dossart 1,  Felipe Ovono de la Guinée par le jaillissement de Khaled Adénon et marque  son premier but en sélection avec une tête plongeante au second poteau. Le score ne changera pas jusqu’à la pause. A la reprise, les équato-guinéens  sont revenus dans le jeu avec les occasions qui n’ont pas touché le score.

Mais quelques minutes plus tard, plus précisément à la 57ème minute, Ivan Edu  dépose le ballon sur la tête d’Ivan Essono qui trompe Fabien Farnolle, en égalisant  pour son équipe au moment ou une pluie battante s’abattait sur la pelouse et ce  sur un coup franc similaire à celui du Bénin, en première période, et ramène les deux équipes à l’égalité. Mais la réjouissance des Nzalang Nacional ne va durer que deux  minutes. A la 59ème minute du jeu, encore Jordel Dossou déborde à droite et centre à ras de terre dans la surface de réparation. Une récupération de David Djigla au point de pénalty, qui ne se fait pas prier pour inscrire son tout premier but en sélection nationale et celui de la victoire. Un match qui fut tendue et les  Equato-guinéens finissent la partie à dix sur le terrain, après l’expulsion d’Emilio N’Ssou et même du sélectionneur d’Esteban Becker qui a été renvoyé par  Bakary Papa Gassama, le juge central de la rencontre. Pour Omar Tchomogo, qui a donné son impression après match, cette victoire sera le tournant de la qualification.

 « Je suis satisfait vu l’état du terrain. Nous avons eu à passer une semaine très difficile. Les joueurs ont montré qu’ils avaient envie de se qualifier. Nous avions un objectif avant le match, c’était la victoire et les trois points. Ce match sera peut-être le tournant pour la qualification. J’espère que nous irons à Bamako chercher la victoire. » a-t-il  laissé entendre.

Pour son capitaine, qui enrichit et précise que :  « Cela n’a pas été une semaine facile. On s’attendait à un match difficile et on savait que cette équipe équato-guinéenne avait de la qualité. Nous avons péché dans la finition, nous avons été maladroits. Mais ce qu’il faut retenir c’est que nous avons été généreux, à défaut d’être bons dans la qualité du jeu. Nous avons tout misé sur notre état d’esprit. »

En supériorité numérique les Ecureuils gèrent leur avance et s’imposent sous une forte pluie qui s’est abattue sur le stade en début de seconde période. Le Bénin reste deuxième du groupe C avec 11 unités mais revient à deux points du leader malien et ses 13 unités. Pour rappel,  la dernière journée, les Ecureuils se déplaceront à Bamako pour la finale groupe C en septembre. Les Ecureuils reprennent la tête du classement des meilleurs deuxièmes des 13 groupes de qualification. Un grand pas a été fait cet après-midi vers le Gabon. Le Bénin se rendra début septembre à Bamako pour y affronter le Mali, premier du groupe avec 13 points. En cas de victoire dans cette dernière journée des éliminatoires, les Béninois, qui comptent actuellement 11 points, termineraient en tête de leur groupe et obtiendraient leur billet pour le Gabon. En cas de match nul face aux Aigles, les Ecureuils peuvent encore espérer terminer parmi les meilleurs deuxièmes et valider leur qualification. 

Encadré

Une victoire et des interrogations

Ce match est gagné sur fond de crise, car nonobstant la décision du juge du tribunal de première instance de Porto Novo qui a suspendu l’assemblée générale élective, l’ex président de la fédération béninoise de football,  très contesté, depuis un certain temps dans le milieu du football béninois et impopulaire dans l’opinion publique, a réussi le coup de force de se faire élire à nouveau président.

Cette victoire lui était nécessaire pour conjurer le mauvais sort et prendre un peu le dessus sur ses adversaires et ceux qui sont outrés par son passage en force. Mais aura-t-il le triomphe haut ? Rien de moins sûr. Des défis de cette longue crise pourraient lui faire obstacles.

Comment juguler l’impopularité dont il fait l’objet, et qui a été exacerbée par les conditions de son élection, qui sonne comme une défiance à la décision d’un juge, et qui a occasionné bien des critiques au ministre en charges des sports et par ricochet aux autorités ? Moucharaf Anjorin avait demandé de lui accordé ce mandat pour montrer qu’Anjorin 2 est différent d’Anjorin 1.  Les Béninois l’attendent au carrefour.

Mais le contexte d’inimitié dans lequel évolue cette fédération, et les sentiments de désillusions provoqués par son élection, il faut le dire, rocambolesques,  sont-ils de nature à ramener la confiance dans les hautes instances du football béninois, pour lesquelles, une partie de l’opinion publique et les amoureux du football,  réclament réconciliation et réformes, pour plus de probité ?

Ce qui est sûr c’est que la longue crise vécue par le sport-roi au Béninois a créé un grand fossé de confiance  et de crédibilité avec le public et on se demande comment un président élu, dans cette condition d’émotivité et de contestation,  réussira-t-il à rassembler les cœurs à enlever le sentiment que cette instance est sous la coupe de la Caf et de la Fifa, qui peuvent défier le pouvoir d’un Etat.

Moucharaf Anjorin réussira-t-il à vaincre l’impopularité et à permettre le rassemblement et la réconciliation de la famille du football ? Voilà autant d’interrogations et de défis qui s’imposent au nouveau bureau exécutif de la Fbf qui a fort à faire pour soigner son image fort abîmé par sa lutte contre vents et marées pour réussir son ambition de reprendre en main l’institution.

Sport

LIGUE 1 BENINOISE : Energie FC reprend la tête du classement de la poule A

Uss-kraké en bonne posture entre temps, s’écroule à petit part  Après un laps temps de pause, les électriciens de la Sbee, ont rattrapé le train en marche avec leur match retard qui leur a o...

LIRE LA SUITE

Représentation du Bénin dans les grandes compétitions : Pour qui battra le cœur de la franco-béninoise Maïna Pinçon ?

Maïna Pinçon est une jeune athlète de 18 ans avec de l’ambition et déjà un parcours impressionnant dans le monde de l’athlétisme. La franco- béninoise  envisage de défendre les couleurs d...

LIRE LA SUITE

CHAN 2018 : le Bénin brillera par son absence au Kenya

Après leur victoire à domicile 1 but à 0 face aux Super Eagles locaux du Nigéria, les poulains de Oumar Tchomogo ne participeront pas au Championnat d’Afrique des Nation 2018 de Kenya. Et pour c...

LIRE LA SUITE

3ème journée du championnat national béninois: les Dragons de l’ouémé arrachent 3 points aux Requins et s’installent en bonne posture

Le stade Charles de Gaulle de Porto-Novo a accueilli l’affiche d’un classico de la ligue 1 lancé le samedi 8 juillet dernier à Cotonou. Un classico qui a opposé les deux géants et célèbrent ...

LIRE LA SUITE

CHAMPIONNATS NATIONAUX DE FOOTBALL : le coup d’envoi demain au stade Mathieu Kérékou

(Rencontres chocs à l’affiche) Fixé pour démarrer demain samedi 8 juillet 2017, l’événement aura bien lieu.  La ligue Nasuba tiendra toute sa promesse  par rapport au démarrage de ces cha...

LIRE LA SUITE

logo

Espace privé

Déjà abonné?



Abonnez-vous! Besoin d'aide?

Les plus lus

Distribution des produits de la Sobebra et du GAZ : le groupe Alechou se dote de 120 nouvelles camionnettes

Le groupe Aléchou renforce ses activités au bénin. Il vie...

Lu 3510 fois, Ouvrir l'article

La dépigmentation : comment endiguer ce problème sociétal ?

La dépigmentation artificielle ou volontaire est un problè...

Lu 3456 fois, Ouvrir l'article

Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication : Mme Rafiatou Monrou prend les rênes et annonce ses priorités

 Mme Rafiatou Monrou, fraichement nommée à la tête du Mi...

Lu 3284 fois, Ouvrir l'article

Ouverture des dépôts de dossiers à la Dbsu: les responsables étudiants s’opposent aux autorités

Les étudiants du campus d’Abomey Calavi ont été renvoy...

Lu 3206 fois, Ouvrir l'article

«Le Parlement du Rire» à l’écran demain : CANAL+ vous fera rire avec les meilleurs humoristiques africains

Le groupe Canal + lance en exclusivité ce 30 Janvier 2016, ...

Lu 2990 fois, Ouvrir l'article

Pub 3

Compteur de visites

1457305

Visites sur le site

ligue1
Espace pub