Flash info :

# Invité

Entretien avec le Dr Aristide Roch Sossou, Conseiller en Charge de la Vaccination au Bureau de l'OMS sur le cancer du col de l'utérus.

 

' Le cancer du col de l'utérus se retrouve beaucoup plus dans les pays sous développés que dans les pays développés.'

 

A l'instar des autres pays du monde, le cancer du col de l'utérus est aujourd'hui, un problème de santé publique au Bénin. Vu l'ampleur du phénomène, le gouvernement du Bénin, avec l'appui des Partenaires Techniques et Financiers, notamment, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a décidé de prendre les taureaux par les cornes en se focalisant sur la prévention primaire. C'est dans cet ordre d'idée qu'une campagne de vaccination contre le virus responsable du cancer du col de l'utérus, appelé Papillomavirus Humain (VPH), a été lancé par le ministre de la santé, Dr Seidou Alassane, le 20 Mai 2016 dernier. Dans le cadre de cette campagne de vaccination qui cible les enfants de 9 ans, le Dr Aristide Roch SOSSOU, Conseiller en Charge de la Vaccination au Bureau de l'OMS, à Cotonou, apporte, à travers cette interview, des éclaircissements sur la maladie.

 

Propos recueilli par Eléonore Djegui

 

Dr Aristide Sossou, qu'est-ce que le cancer du col de l'utérus?

Avant d'expliquer le cancer du col de l'utérus je vais d'abord définir le col de l'utérus. En effet, le col de l'utérus est une partie de l'organe génital féminin située au bas du ventre et qui plonge dans l'utérus. Le col de l’utérus relie le vagin à la cavité utérine et se termine au niveau de la partie basse de l’utérus. C'est simplement la partie inférieure de l'utérus.

S'agissant du cancer du col de l'utérus, il est une prolifération anormale, incontrôlée des cellules du col de l'utérus parce que tout organe est composé de tissus, et la base même des organes c'est la cellule. Chaque jour, quand nous grandissons, ces cellules se renouvellent dans un ordre logique. Mais quand il survient un désordre ou un développement des cellules qu'on n'arrive pas à maîtriser, on parle de cancer. Le plus souvent, ce cancer est invasif. Quand il commence à se développer au niveau de la surface du col, très tôt, il commence par rentrer à l'intérieur de la chair de l'organe concerné et s'étend même vers les autres parties du corps. En ce moment, la propagation devient une métastase. C'est-à-dire qu'il quitte le col de l'utérus et va atteindre d'autres organes comme le poumon, le foie pour ne citer que ces organes.

 

Quelles sont les causes du cancer du col de l'utérus ?

Le cancer du col de l'utérus est causé par un certain nombre de facteurs. Mais dans la majorité des cas, ce cancer est causé par un virus qui est responsable de l'infection. C'est le Papillomavirus Humain (VPH). Nous en avons plusieurs types et nombreux ne posent pas de problèmes. Mais les types de virus qui sont reconnus redoutables pour le cancer du col sont les types 16 et 18. Ils sont responsables de plus de 70% des cas de cancer du col de l’utérus.  Les types de papillomavirus humain (VPH) qui causent le cancer du col de l’utérus, sont aussi responsables des cancers de la vulve, du vagin, du pénis, de l'anus, et les cancers de l'oropharynx (base de la langue, les amygdales et l'arrière de la gorge).

 

Comment se transmet le virus VPH ?

La transmission sexuelle du virus est la voie la plus importante. Lorsque vous entretenez des rapports sexuels non protégés les voies génitales deviennent une porte d'entrée au virus. Chez un sujet normal infecté par le virus, l'infection s'installe. Il peut arriver même que le virus disparaisse naturellement parce que l'organisme dispose de ses moyens de défense. Ainsi le virus du cancer du col va être éliminé. Mais pour certaines personnes dont le système immunitaire n'est pas au point, elles seront gagnées par une colonie de virus qui va finalement se développer et atteindre le stade de cancer en passant par le stade pré-cancer. C'est-à-dire que quand cette infection va évoluer chez le patient infecté, l'infection atteindra le stade que nous appelons pré-cancer et si ces lésions ne sont pas traitées elles vont évoluer au stade cancer. Ce n'est pas tous les sujets qui sont infectés par le papillomavirus humain. Néanmoins, il y a certaines personnes qui vont voir leur lésion évoluer vers ce stade de la maladie. Voilà comment l'évolution se passe entre l'infection par le VPH et le développement du cancer du col de l'utérus.

 

En quoi le cancer du col est un cancer redoutable ?

Le cancer du col est redoutable parce que dans le monde entier, on dénombre, chaque année, jusqu'à cinq cent trente mille nouveaux cancer cas et plus de 275 mille décès chaque année. Peut-être à l'échelle mondiale, il n'est pas exclu que dans nos contrées également des cas existent. Et de plus en plus, nous constatons que des patientes souffrent du cancer du col et en meurent également. Voilà un peu la situation au niveau mondial. La projection qui est faite est que si rien n'est fait à l'étape actuelle avec nos chiffres d'ici la vingtaine d'année à venir, on aura plus du million de cas chaque année. Donc le nombre que nous avons aujourd'hui va doubler et nous aurons des décès qui iront à 90%. Le cancer du col de l'utérus se retrouve beaucoup plus dans les pays sous développés que dans les pays développés. Ce sont les pays les moins avancés qui sont victimes de cette maladie.

 

Comment une personne atteinte du cancer du col de l'utérus peut se savoir malade? Y a-t-il des symptômes?

Les signes que la patiente peut avoir ne sont pas forcément propres au cancer seul. L'individu peut présenter par exemple des pertes malodorantes, les hémorragies. En dehors des pertes sanguines qu'elle a, de façon cyclique, tous les mois, elle peut se mettre à saigner de façon inexpliquée. Quand vous constatez qu'il y a des saignements anormaux il est préférable de se rapprocher de son médecin traitant. La personne qui vit cette situation peut également avoir de la fatigue. Parfois l'anémie. Cela dépend de l'ampleur des saignements chez la personne. Ensuite des douleurs du bas-ventre ainsi de suite.

 

Est-ce à dire qu'une personne qui souffre du cancer de l'utérus peut penser que c'est autre chose?

Vous voyez que ces signes ne sont pas des signes qui sont strictement propres au cancer seul. Elle peut avoir ce que nous appelons communément fibrome, des pertes malodorantes mais qui ne sont pas forcément liées au cancer. Ce sont des signes qui sont partagés par d'autres affections. Mais le cancer peut être sous-jacent de ces manifestations sans que l'on le sache. On peut penser que c'est une infection banale alors que l'individu est en train de faire le cancer du col de l'utérus.

 

Vous avez dit que c'est un virus qu'on retrouve beaucoup dans les secrétions. Est-ce à dire que nos comportements sexuels en sont pour quelque chose?

Nos comportements sexuels en sont pour beaucoup parce que les facteurs de risque pour contracter ce virus c'est d'abord les rapports sexuels très précoces. Quand la jeune fille commence à avoir très tôt les rapports sexuels elle a plus de chance d'attraper l'infection par le virus du Papilloma Humain.

 

Est-ce du fait de la précocité des rapports ou de la multiplicité des partenaires?

Avec les infections sexuellement transmissibles si vous ne vous protégez pas vous allez avoir ces germes qui peuvent vous contaminer. Ce n'est donc pas propre au virus Papilloma Humain. Mais étant donné que le virus du papillomavirus humain se transmet également par les secrétions si vous vous donnez à des rapports sexuels très tôt alors  vous allez augmenter votre chance de contracter rapidement ce virus.

La deuxième chose est la multiplicité des partenaires. Si vous avez beaucoup de partenaires, vous augmentez alors votre chance de tomber sur quelqu'un qui a le virus et qui peut vous le transmettre parce que le virus n'est pas seulement chez les femmes. Il y a l'homme qui s'infecte également et qui peut servir de vecteur pour pouvoir propager le virus dans la communauté. Le tabagisme également est un facteur potentiel qui favorise le cancer du col.

 

Qu'est-ce que le virus peut provoquer comme dommage chez l'homme?

Pour l'instant,  jusqu'à présent on n'a pas encore vu une conséquence lointaine comme le cancer du col qui survient chez les hommes. Mais il peut y avoir d'autres complications comme les infections sexuellement transmissibles. Il peut y avoir d'autres gênes qui peuvent facilement s'associer au niveau de votre appareil génital. Mais on n'a pas encore des complications spécifiques comme le cancer du col chez la femme.

Invité

70 ans de votre Hebdomadaire catholique « La Croix du BEnin » : le Directeur de publication Crépin Magloire Acapovi en parle

Dans cette interview exclusive sur les 70 ans du Journal « La Croix du Bénin » le Directeur de publication, le Père Crépin Magloire Acapovi, tout en exhortant les lecteurs et lectrices de même q...

LIRE LA SUITE

Etat des lieux du secteur minier au Bénin : rendre notre code minier national plus attractif pour les investisseurs

Du 19 au 20 janvier 2017, s’est tenu au Centre de Formation Professionnelle et de Perfectionnement de la Communauté Electrique du Bénin à Abomey-Calavi, un atelier sur la révision du code minier...

LIRE LA SUITE

Entretien exclusif avec Moise Katumbi

« J’ai un rêve : rendre au Congo son honneur perdu » La République démocratique du Congo n’est-il pas menacée de chaos enfermé dans un vaste territoire riche, mais pauvre et d’une ins...

LIRE LA SUITE

Lionel Zinsou a cœur ouvert sur RFI : « … A l’appel, je ne déroberai pas… »

L'INTERVIEW RFI EN INTÉGRALITÉ Il ne s'est pas beaucoup exprimé depuis sa défaite à la présidentielle du Bénin, en mars dernier, face à Patrice Talon. Aujourd'hui, Lionel Zinsou revient à so...

LIRE LA SUITE

Carte blanche à …. Emile Derlin Zinsou

 « A l’époque, un Français qui travaillait en Afrique –même s’il est le dernier des imbéciles - gagnait plus que le plus brillant des Africains de son service. C’est inacceptable ! »...

LIRE LA SUITE

logo

Espace privé

Déjà abonné?



Abonnez-vous! Besoin d'aide?

Les plus lus

Distribution des produits de la Sobebra et du GAZ : le groupe Alechou se dote de 120 nouvelles camionnettes

Le groupe Aléchou renforce ses activités au bénin. Il vie...

Lu 3515 fois, Ouvrir l'article

La dépigmentation : comment endiguer ce problème sociétal ?

La dépigmentation artificielle ou volontaire est un problè...

Lu 3474 fois, Ouvrir l'article

Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication : Mme Rafiatou Monrou prend les rênes et annonce ses priorités

 Mme Rafiatou Monrou, fraichement nommée à la tête du Mi...

Lu 3288 fois, Ouvrir l'article

Ouverture des dépôts de dossiers à la Dbsu: les responsables étudiants s’opposent aux autorités

Les étudiants du campus d’Abomey Calavi ont été renvoy...

Lu 3209 fois, Ouvrir l'article

«Le Parlement du Rire» à l’écran demain : CANAL+ vous fera rire avec les meilleurs humoristiques africains

Le groupe Canal + lance en exclusivité ce 30 Janvier 2016, ...

Lu 2996 fois, Ouvrir l'article

Pub 3

Compteur de visites

1460793

Visites sur le site

ligue1
Espace pub