Flash info :

# Dossier

Campagne de vaccination contre le cancer du col de l'utérus chez les filles : une mesure préventive contre le fléau

Campagne de vaccination contre le cancer du col de l'utérus chez les filles : une mesure préventive contre le fléau

Pour prévenir le cancer du col de l'utérus chez les filles, futures mères de demain, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a recommandé la vaccination des filles de 9 à 13 ans n'ayant pas commencé leur vie sexuelle. Le lancement de la phase pilote de cette campagne par le ministre de la Santé, Dr Alassane Seidou a eu lieu, le 20 Mai 2016, au Complexe Scolaire Calavi quartier dans la Commune d'Abomey Calavi. Hormis les autorités politico-administratives, la première dame du Bénin a rehaussé de sa présence les manifestations officielles de la campagne de vaccination contre le cancer du col de l'utérus co-organisée avec les autorités du ministère des Enseignements Maternel et Primaire, le soutien des autorités municipales les Partenaires Techniques et financiers et l'appui Central de l'Alliance Mondiale pour les Vaccins et la Vaccination (GAVI). 

Eléonore Djegui 

'Mieux vaut prévenir que guérir' dit un adage populaire. Cet adage justifie bien la décision du gouvernement du Bénin de lutter contre le cancer du col de l'utérus en se focalisant sur la prévention primaire par la vaccination. En effet, à cette phase pilote de la campagne qui s'organise dans cinq communes du Bénin à savoir Djougou, Ouaké, Copargo, Abomey-Calavi et Sô-Ava, les filles de 9 ans représentent le groupe cible. Leur sélection s'explique par le fait qu'en général, elles sont exposées au virus dès leurs premières expériences sexuelles. Or, une fois l'infection transmise, la maladie va se développer pendant des années jusqu'à évoluer en un cancer. A cette étape de cancer c'est la mort qui s'en suit. Le cancer du col de l'utérus est une pathologie grave et mortelle qui occupe le 2ème rang après le cancer du sein chez la femme. La vaccination est donc la solution idoine pour mettre les filles à l'abri de ce fléau.

Le maire de la commune d'Abomey Calavi, l'honorable Georges Bada s'est réjouit du choix porté sur sa commune. Ensuite, pour le fait qu'il s'agit de la santé des filles qui est fondamentale pour le développement durable à la base. Il estime que c'est une occasion pour chacun à divers niveau notamment, les parents, élus locaux, leaders religieux, professionnels des médias, les Associations de se mobiliser, de rester unis pour protéger et sauver nos filles du cancer du col de l'utérus. Il promet ne ménager aucun effort pour la réussite de la campagne de vaccination qui classe le Bénin 12ème après le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée Bissau, le Libéria, le Mali, le Niger, la Sierra Léone, le Sénégal et le Togo.

La Directrice de l'Agence Nationale pour la Vaccination et les Soins de Santé Primaire, Dr Marie N'Deye Bassabi a pris la parole pour situer le conteste du projet.

Le Représentant Résident de l'OMS, Dr Pierre M'PELE est intervenu à son tour pour transmettre le message de remerciement et de félicitation de la Directrice Générale de l'OMS, Dr Margaret Chan et de la Directrice régionale de l'OMS pour l'Afrique, Dr Tshidi Moeti. L'Organisation a salué au passage l'ensemble des Partenaires du secteur de la santé, la société civile.

Selon Dr Anne Vincent, Représentante Résidente du Fonds des Nations-Unies pour l'Enfance (UNICEF) et chef de file des partenaires, le vaccin contre le Human Papilloma Virus (HPV) responsable du cancer du col de l'utérus est relativement nouveau et est introduit dans un nombre croissant de pays. En effet, en Août 2014, 58 pays dans le monde avaient introduit le vaccin anti-HPV dans leur  calendrier de vaccination nationale pour les filles.

La première vague de vaccination des filles, informe-t-elle, recevra une dose de vaccin dans la période du 24 au 26 mai et cette dose sera renouvelée une seule fois six mois après en novembre 2016. Une autre cohorte de filles recevra le vaccin fin 2016 et en 2017. 'Dans ce programme plus de 14000 filles de 9 ans seront vaccinés à chaque campagne' précise le chef de file des partenaires qui exhorte les filles à respecter les consignes des agents de santé, et les parents à adhérer à la campagne.

Le ministre de la santé a exhorté entre autres, les cadres de son département en charge de l'organisation de cette première phase, à travailler avec tous les acteurs impliqués pour une couverture totale des filles recensées pour l'opération.

Il convient de préciser que les Partenaires Techniques et Financiers du secteur de la santé, les Ministres de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Marie Odile Attanasso, de l’Enseignement Primaire, Karimou Salimane, du Travail, de la Fonction publique et des Affaires sociales, Adidjath Mathys, les maires d'Abomey Calavi et de Sô-Ava ont fait le déplacement au Complexe  Scolaire Calavi Quartier. 

Ce qu'ils pensent de la campagne....

 

Mme Adidjatou Mathys, Ministre du Travail de la Fonction publique et des Affaires sociales

'Personnellement je suis très satisfaite de savoir qu’il y a désormais un vaccin pour prévenir ce fléau...'

 

« Je crois que l’initiative est louable du moment où nous savons qu’aujourd’hui, le cancer décime bien de famille, notamment au niveau des femmes. Personnellement je suis très satisfaite de savoir qu’il y a désormais un vaccin pour prévenir ce fléau et je me réjouis que mon pays, bien qu'ayant traîné un peu les pieds, est le 12ème pays à pouvoir lancer la campagne de vaccination contre le cancer du col de l’utérus chez les filles de 9 ans. C’est une très bonne chose parce qu'on ne peut pas être une bonne mère de famille si on souffre du cancer de l’utérus quand on sait que la femme est l’éducatrice de la nation. En dehors de cela pour porter le développement d’un pays il faut être en bonne santé lorsque nous savons que les femmes représentent 52% de la population c’est vraiment louable que nous puissions prévenir de tels maux afin de garantir la santé de la fille, la mère de demain'.

 

Zackari Cloué, Directeur de Calavi quartier 1, une école située dans le complexe scolaire de Calavi quartier se trouvant lui-même dans le quartier d’Agori; arrondissement central d’Abomey Calavi.

'J’invite les parents à libérer les enfants quel que soit le lieu où ils seront à prendre la 2ème dose en novembre 2016.'

 

« Je suis très satisfait de cet évènement parce que dans un premier temps, c'est une occasion pour les enfants de connaître quatre ministres du gouvernement du Président Patrice Talon. J’ai insisté à ce qu’on présente ces ministres aux enfants afin qu’ils profitent de l’occasion pour les connaître. Nous avons aussi la première dame dans la délégation et les enfants sont très contents de faire sa connaissance.

En dehors de l’évènement du jour qui est la vaccination contre le cancer du col de l’utérus, nous savons que le vaccin prévient les maladies. C’est donc une opportunité pour les enfants de se protéger contre le virus. Nous avons rencontré certains parents que nous avons sensibilisés au préalable. Ils sont tous contents et d'accord pour qu’on vaccine leurs enfants. Ce vaccin leur permettra d’éviter la maladie qui est aujourd'hui un problème de santé publique. Elles ne souffriront plus du cancer du col à l'âge adulte. Mais actuellement c’est la 1ère dose qui leur est administrée. Cela n’est pas suffisant pour les protéger. J’invite les parents à libérer les enfants quel que soit le lieu où ils seront à prendre la 2ème dose en novembre 2016.

En tant qu’enseignant la sensibilisation pour que la campagne soit une réussite ne souffrira d’aucune entorse. Je souhaite que le ministère élargisse cette vaccination au niveau des enfants de seize ans également parce qu’il y a des enfants de cet âge et même plus qui sont encore vierges. Donc on peut élargir la vaccination à ces enfants en dotant les maternités de ce vaccin et lorsque la fille vierge arrive et se présente à la sage-femme, cette dernière vérifie sa virginité et lui fait le vaccin. En ce qui nous concerne en tant qu'enseignant, nous allons sensibiliser la masse pour qu’elle s’y adhère.'

 

 

Mme Colette Gassah Azonsi, Directrice de l’Ecole Maternelle Abomey-Calavi Centre  sise dans le Complexe Scolaire Calavi Quartier.

'J’ai été très contente d’avoir appris que le président Patrice Talon a tout fait pour nous amener un vaccin contre le cancer de l’utérus. C’est une aubaine.'

 

« En tant que mère de famille d'abord et éducatrice après, je peux dire que lorsqu’on entend le nom virus tout le monde a peur surtout lorsqu'il s'agit du virus du cancer. Nous savons tout ce que cela comporte comme dégât. C’est un virus qui nous a pris des êtres chers. On dit qu’il est sans remède. C’est une situation irréversible qui ne pardonne pas surtout chez les femmes. C’est un virus qui attaque les seins ou le col de l’utérus. Chez les hommes c’est la prostate qui est attaqué et cela entraine le cancer de la prostate. Ce sont des situations très rares au niveau des hommes mais chez les femmes c'est pire. Cette campagne a été un soulagement pour nous et moi en particulier. J’ai été très contente d’avoir appris que le président Patrice Talon a tout fait pour nous amener un vaccin contre le cancer de l’utérus. C’est une aubaine. C’est une grande chance pour nos enfants de 9 à 13 ans parce que la situation physiologique de nos enfants est douteuse. On n’a plus tellement confiance en notre jeunesse.

Mon souhait est qu’on fasse une visite médicale pour les enfants d’abord. Même avec les enfants de neuf ans. C’est plus sûr et en tant qu’enseignant cela nous interpelle. Il faut qu’on sache aborder la situation délicatement avec nos enfants pour qu’on les mette en garde contre le risque qu’elles courent en menant les activités sexuelles très jeune. C’est l’activité sexuelle à bas âge qui déclenche ce virus- là. Il faut donc que nous fassions un travail psychologique au niveau de nos enfants.  Cette campagne est une chance pour nous pour que ce virus recule au Bénin. Je mets le président Patrice Talon sous l’onction du Saint Esprit afin que sa mission soit une réussite totale.'

 

Dossier

Cours de vacances : Quelle pertinence et quelles réformes ?

  Apres neuf mois de travail, les enseignants et le corps administratif  organisent des cours pendant le mois d’Août lorsque les apprenants sont en vacances. Ils sont dispensés dans les écoles...

LIRE LA SUITE

Investigation sur des sujets de santé dans le Septentrion : deux journalistes exposent leurs résultats

Le secteur de la santé est l’un des secteurs qui regorgent assez de problèmes. Ce constat a conduit deux journalistes de la presse écrite, en la personne de Vadim Quirin du journal « La Nouvell...

LIRE LA SUITE

Epidémie de grippe et de gastro : se laver les mains, un geste efficace sous

Pour éviter le risque de transmission des virus hivernaux, est-ce vraiment efficace de se laver les mains ? L'organisation mondiale de la santé le recommande, ainsi que les autorités sanitaires. Ma...

LIRE LA SUITE

Fin de la campagne Know it, Own it du Mouvement d’Action des Jeunes (MAJ) : les membres présentent leur bilan d’activité

Dans le souci de permettre aux jeunes l’accès à une éducation sexuelle intégrée de bonne qualité appuyé par des informations nécessaires à leur orientation vers des sources appropriées et ...

LIRE LA SUITE

Entretien avec Dr Akuavi KIKI AHOUANDJINOU sur le vieillissement actif et le vieillissement en bonne santé.

  « L’association des médecins retraités du Bénin vise à promouvoir le vieillissement actif et le vieillissement en bonne santé. »   La retraite est une étape de la vie active que bon...

LIRE LA SUITE

logo

Espace privé

Déjà abonné?



Abonnez-vous! Besoin d'aide?

Les plus lus

Distribution des produits de la Sobebra et du GAZ : le groupe Alechou se dote de 120 nouvelles camionnettes

Le groupe Aléchou renforce ses activités au bénin. Il vie...

Lu 3511 fois, Ouvrir l'article

La dépigmentation : comment endiguer ce problème sociétal ?

La dépigmentation artificielle ou volontaire est un problè...

Lu 3466 fois, Ouvrir l'article

Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication : Mme Rafiatou Monrou prend les rênes et annonce ses priorités

 Mme Rafiatou Monrou, fraichement nommée à la tête du Mi...

Lu 3285 fois, Ouvrir l'article

Ouverture des dépôts de dossiers à la Dbsu: les responsables étudiants s’opposent aux autorités

Les étudiants du campus d’Abomey Calavi ont été renvoy...

Lu 3206 fois, Ouvrir l'article

«Le Parlement du Rire» à l’écran demain : CANAL+ vous fera rire avec les meilleurs humoristiques africains

Le groupe Canal + lance en exclusivité ce 30 Janvier 2016, ...

Lu 2992 fois, Ouvrir l'article

Pub 3

Compteur de visites

1458214

Visites sur le site

ligue1
Espace pub