Flash info :

# Economie

Financement des activités économiques des jeunes et des femmes Le FNM obtient plus de 2,5 milliards pour le FAAR et le MCPP-NG (La Badea satisfaite des performances de Jean Panti et ses collègues)

Financement des activités économiques des jeunes et des femmes Le FNM obtient plus de 2,5 milliards pour le FAAR et le MCPP-NG (La Badea satisfaite des performances de Jean Panti et ses collègues)

 Les bénéficiaires du fonds national de la micro finance ont de nouvelles raisons de se réjouir. La Badea vient de renouveler sa confiance à l'institution que dirige jean comlan panti. Cette institution financière internationale a accordé un prêt de 5 millions de dollar au fnm pour ses différentes interventions notamment le financement des activités agricoles en milieu rural et le programme de microcrédits aux plus pauvres nouvelles générations. C'est le premier ministre Lionel Zinsou et le président de la Badea m. Yousef al-Bassam qui ont signé cet Important accord de financement au profit des jeunes et des femmes, en marge des assemblées annuelles du groupe de la Banque mondiale et du fonds monétaire international.

Par M S

Au cours de la signature de cet accord de prêt, le premier ministre béninois Lionel Zinsou a remercié chaleureusement les autorités de la BADEA et a promis que le financement obtenu servira à renforcer les acquis de la première phase du projet Badea, mais également à financer les jeunes porteurs de projets agricoles viables tels que retenus par le plan stratégique de relance du secteur agricole. « Il permettra également d'assurer le renforcement des capacités des acteurs des appuis impliqués dans la mise en œuvre efficiente de la deuxième phase du projet » a déclaré M. Lionel Zinsou. Il n'a pas manqué de saluer le partenariat entre la Badea et le Bénin et les a exhorté à continuer les appuis en faveur des pauvres. Lionel Zinsou a fini par porter le message du chef de l'Etat béninois dont ‘’ la vision est de faire de la phase 2 du projet, une réussite totale par la satisfaction des jeunes mais également d'assurer le développement local et la réduction de la pauvreté en assurant le financement des femmes et leurs activités génératrices de revenus (AGR)’’, a martelé Lionel Zinsou. Il importe de souligner que M. Jean Comlan Panti, directeur général du Fonds National de la micro finance (FNM) est membre de la délégation du Bénin à cette assemblée annuelle des deux institutions internationales que sont la Banque Mondiale et le FMI. Comme on pouvait s'y attendre, Jean Comlan Panti, directeur général du FNM n’est pas revenu au bercail au terme de cette assemblée générale les mains vides. Usant  du leadership qui est le sien, il vient de décrocher le second accord de la Badea. Ce second accord que vient de décrocher le manager Jean Comlan Panti pour le Fonds National de la micro finance (FNM) témoigne de ce que la gestion efficiente et efficace est le style de management en vogue au Fonds national de la micro finance. Cela traduit aussi que le FNM mérite toujours son titre de première initiative publique de micro finance à être certifiée ISO 9001-2008.

Les caractéristiques de cet accord de la BADEA au profit du FNM

 Ce prêt qui vient consolider les acquis de la première phase évaluée avec satisfaction par la BADEA vise essentiellement à : financer des bénéficiaires dont les besoins de financement n'ex- cèdent pas 100.000 FCFA du pro- gramme du microcrédit aux plus pauvres nouvelles générations pour un montant de 1. 425 000 dollars USD, le financement des activités agricoles en milieu rural à travers les jeunes porteurs de projets viables pour un montant global de 3 325 000 de dollars USD. Le montant par projet de jeunes entrepreneurs agricoles varie entre 100.000 et 10. 000.000 FCFA et porte sur les investissements agricoles et la production, la transformation, la commercialisation et le stockage des produits agricoles, en un mot le financement de la chaîne de valeur ; et enfin le renforcement des capacités des acteurs impliqués dans la mise en œuvre de ce programme pour un montant de 160. 000 dollars USD.

 

Les cibles concernées par ce second accord de la BADEA au profit du FNM

Le produit du prêt sera utilisé à 95% pour financer les personnes et les petites et micro entreprises agricoles, et qui contribueront à la création d'emplois et l'amélioration des revenus des couches pauvres dans les 12 départements et les 77 communes de notre pays le Bénin. La mise en œuvre sera toujours basée sur la stratégie de faire-faire à travers les systèmes financiers décentralisés. Jean Comlan Panti, DG/ FNM a saisi cette occasion solennelle pour saluer le président Boni Yayi qui a eu la vision éclairée d'œuvrer pour la promotion d'une industrie financière décentralisée et la promotion de l'inclusion financière au Bénin. Toute chose qui contribue à la finance responsable des Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) et la création d'emplois stables aux jeunes qui souffrent d'un manque de financement adapté à leurs activités.

Le DG/FNM a aussi saisi cette tribune depuis Pérou pour lancer un appel à tous les jeunes porteurs de ces projets à se rapprocher des SFD du pays pour assurer le financement de leurs projets agricoles viables dès la mise en vigueur de cet accord de finance- ment après sa ratification par le Parlement Béninois et l'avis juridique de la Cour Suprême.

 

Economie

Amélioration du climat d’affaires au Bénin : le Groupe de travail fiscalité en avant-garde

A la faveur de ses dix années d’activités révolues au Bénin, le Groupe de travail fiscalité (GTF) a tenu la semaine dernière à Grand-Popo un atelier d’évaluation et d’élaboration du doc...

LIRE LA SUITE

Internalisation et d’appropriation du PAG 2016-2021 : la nation économique en phase avec le gouvernement

Les opérateurs économiques sous la houlette du bureau exécutif de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (CCIB) ont suivi, vendredi dernier, au siège de l’institution une séance de v...

LIRE LA SUITE

Lancement de ‘’Ecobank Mobil’’ au Bénin : vers une révolution de la monétique

Ecobank Bénin a lancé ce mardi 24 janvier 2017 dans la salle rouge du palais des congrès, son tout nouveau produit appelé Ecobank mobil. Les petits plats ont été mis dans les grands pour la réu...

LIRE LA SUITE

Fonds national de la microfinance : l’Institution change de visage pour l’horizon 2021

L’instant de la commémoration de la 8è édition de la journée annuelle du Fonds national de la microfinance (FNM), vendredi dernier, et du 10è anniversaire de l’institution a été l’occasio...

LIRE LA SUITE

Fonds national de la microfinance : l’Institution change de visage pour l’horizon 2021

L’instant de la commémoration de la 8è édition de la journée annuelle du Fonds national de la microfinance (FNM), vendredi dernier, et du 10è anniversaire de l’institution a été l’occasio...

LIRE LA SUITE

logo

Espace privé

Déjà abonné?



Abonnez-vous! Besoin d'aide?

Les plus lus

La dépigmentation : comment endiguer ce problème sociétal ?

La dépigmentation artificielle ou volontaire est un problè...

Lu 5038 fois, Ouvrir l'article

Distribution des produits de la Sobebra et du GAZ : le groupe Alechou se dote de 120 nouvelles camionnettes

Le groupe Aléchou renforce ses activités au bénin. Il vie...

Lu 3881 fois, Ouvrir l'article

Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication : Mme Rafiatou Monrou prend les rênes et annonce ses priorités

 Mme Rafiatou Monrou, fraichement nommée à la tête du Mi...

Lu 3686 fois, Ouvrir l'article

Libre circulation des biens et personnes dans l’espace Uemoa-Cedeao : un atout pour le développement socio-économique des Etats membres

Avec une population de plus 300 millions d’habitants, les ...

Lu 3516 fois, Ouvrir l'article

Ouverture des dépôts de dossiers à la Dbsu: les responsables étudiants s’opposent aux autorités

Les étudiants du campus d’Abomey Calavi ont été renvoy...

Lu 3513 fois, Ouvrir l'article

Pub 3

Compteur de visites

1710599

Visites sur le site

ligue1
Espace pub